Aller au contenu principal

Programmes de Volontariat – Le Programme « Atouda »

1. Sar’El

2. Marva

3. Mahal

4. Garin Tsabar

5. Le Programme « Atouda »

Description du programme

Le programme « Atouda Beth » (hébreu : עתודה ב) est un programme conçu pour les nouveaux immigrants qui souhaitent compléter des études universitaires avant d’effectuer leur service militaire. Au moment de l’enrôlement, après avoir présenté une lettre d’admission de l’institution dans laquelle il prévoit d’étudier, le participant peut poursuivre ses études universitaires. Pendant leurs congés, les participants font leurs classes (hébreu : טירונות, ‘Tironout’). Les participants remplissent leur période de service militaire obligatoire après avoir achevé leurs études. Le temps passé en classes (habituellement un mois pendant l’été) est décompté du service obligatoire, et les participants reçoivent les mêmes, droits, devoirs et salaire que les soldats réguliers.

A la fin des études, le soldat est tenu de :

  • effectuer le service obligatoire (3 ans pour les filles et pour les garçons dans le cadre de ce programme) au cours duquel l’armée ne s’engage pas à les employer dans leur spécialité, même si la plupart du temps les « atoudaïm » sont directement orientés vers un rôle correspondant à leur diplôme) ;
  • s’engager à servir après les 3 années de service obligatoire pendant une période supplémentaire de 2 à 3 ans dans sa profession (hébreu : שירות קבע, ‘Sherout Keva’). Cette seconde partie de service s’effectue dans des conditions analogues à celles d’un militaire de carrière.

Conditions d’admission

Les conditions d’admission du programme Atouda concernent hommes et femmes et sont les suivantes :

  • être titulaire d’un bac israélien ou d’un bac délivré à l’étranger ;
  • être admis dans une institution d’études supérieures agréé par Tsahal ;
  • avoir commencé des études supérieures durant les deux premières années de séjour en Israël quel que soit le statut à la date de l’arrivée en Israël : touriste, résident temporaire, etc. ;
  • répondre aux critères d’admission comme soldat dans Tsahal ;
  • s’engager à poursuivre l’entraînement militaire de base pendant la durée des études (au cours des vacances d’été) et remplir les obligations qui s’imposent à tous les « atoudaïm » (participants au programme).

Quelques précisions dans le cas des nouveaux immigrants, « olim hadashim »

Les immigrants détenteurs d’un bac étranger au terme d’études secondaires faites dans leur pays d’origine et admis dans une institution d’enseignement supérieur en Israël peuvent bénéficier d’un sursis jusqu’à l’obtention d’un diplôme universitaire de premier cycle.

Comment s’inscrire dans le cas des nouveaux immigrants ?

  • On peut y est admis sans examen d’entrée, dans les 12 mois qui suivent l’alyah si l’élève a étudié dans une classe préparatoire pour les nouveaux immigrants (mekhina), dans les 24 mois qui suivent l’alyah s’il s’agit d’un étudiant en études supérieures.
  • Les candidats doivent faire une demande d’admission en « atouda beth », cadre conçu spécialement pour eux (le « atouda aleph » étant celui des étudiants israéliens) qui présente l’avantage de ne pas poser de limites, tant dans le nombre des candidats que dans le choix des disciplines.
  •  Les candidats doivent d’abord se présenter au bureau de recrutement, puis être incorporés dans l’armée avant de bénéficier du sursis.
  • Si l’étudiant est destiné à servir à l’armée dans sa spécialité (ce qui est le plus souvent le cas), il sera astreint au sherout keva, c’est-à-dire le service de deux ou 3 ans dans des conditions analogues à celles du soldat de carrière. Le sherout keva est un service rémunéré.
  • Les nouveaux immigrants choisissant cette formule sont exemptés de service pendant les trois premières années de leur séjour en Israël mais la durée de leur service sera, en règle générale, calculée rétroactivement en fonction de leur âge et de leur situation familiale le jour de leur arrivée en Israël.

Un exemple pour mieux comprendre :

Une résidente temporaire qui arrive en Israël à 18 ans : dès qu’elle prend la nationalité israélienne ou qu’elle est en Israël depuis plus de 3 ans, elle peut être enrôlée à l’armée, même si elle a alors plus de 20 ans. La date qui compte est le jour d’arrivée en Israël : étant arrivée a 18 ans, l’immigrante doit faire son service militaire.

Retour à la Page d’accueil de « Programmes de Volontariat »

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :