Aller au contenu principal

Armée de Défense d’Israël

Au Sujet de > Armée de Défense d’Israël

L'Armée de Défense d'Israël a été créée officiellement le 31 mai 1948. Après la création de l'armée, les organisations militaires de la Haganah, du Palmah, de l'Irgoun et du Lehi furent réunies et intégrées dans Tsahal.

L’Armée de Défense d’Israël (hébreu : צבא הגנה לישראל, ‘Tsva Haganah LeYisrael’) fut créée deux semaines après la création de l’État d’Israël au cours de la Guerre d’Indépendance, à la suite d’une décision prise par le gouvernement temporaire de l’État d’Israël  le 26 mai 1948. La décision prit effet officiellement le 31 mai 1948. On considère cette date comme étant la date de la création de Tsahal et elle est célébrée chaque année dans l’armée israélienne. La déclaration fondatrice stipulait que Tsahal serait la force militaire exclusive de l’État d’Israël, comme il est de coutume dans n’importe quel autre État. Après la création de l’armée, les organisations militaires de la Haganah, du Palmah, de l’Irgoun et du Lehi furent réunies et intégrées dans Tsahal.

La déclaration fondatrice, qui fut signée par le Premier Ministre et Ministre de la Défense de l’époque David Ben Gourion, stipulait que l’Armée de Défense d’Israël serait constituée d’une Armée de l’Air, d’une Marine et de Forces Terrestres, et que tous les soldats de Tsahal, au moment de leur recrutement, devraient prêter serment d’allégeance en faveur de la protection de l’État d’Israël, de ses lois et de ses institutions. En septembre 1949, la Loi sur le Service Militaire fut votée ; elle déterminait les modalités du recrutement dans Tsahal et fut révisée plusieurs fois avant la promulgation de la version actuelle qui date de 1986. En 2008, la Loi sur les Réservistes fut votée, rendant le devoir de réserve militaire obligatoire. En 1976, la Knesset (le Parlement israélien) vota la Constitution Militaire qui stipule entre autres choses la subordination de Tsahal à l’État d’Israël.

Le premier Chef d’État-major de Tsahal fut le Lieutenant-général Yaakov Dori, et au total 20 Chefs d’État-major ont dirigé Tsahal à ce jour. Les forces de défense israéliennes ont prit part à sept conflits armés majeurs : la Guerre d’Indépendance, l’Opération franco-israélo-britannique de 1956, la Guerre des Six Jours, la Guerre d’Usure, la Guerre du Kippour, l’Opération Paix en Galilée et la Deuxième Guerre du Liban. En mai 2009, le dernier survivant des membres du premier état-major de Tsahal, le Général de Division Shlomo Shamir, qui était Commandant du front sud pendant la Guerre d’Indépendance, décéda.

Les soldats et commandants de Tsahal opèrent selon la doctrine de l’armée israélienne qui évolue constamment en fonction du contexte et des conditions du moment, mais également en fonction de « L’Esprit de Tsahal », le code éthique destiné à transmettre les valeurs fondamentales de Tsahal.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 077 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :