Aller au contenu principal

24 mai 2012

1

Hamas : ce qui vous a sûrement échappé

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël
Le Hamas dans la bande de Gaza

Tandis que les journalistes vont et viennent librement en Israël, relatent et donnent leur point de vue sur l’actualité du pays, on ne peut pas en dire autant du traitement médiatique de la situation dans la bande de Gaza, région contrôlée par le Hamas. Voici donc 6 faits récents sur les actions du Hamas à Gaza qui méritent d’être connus.

1. Le Hamas exécute trois Palestiniens à Gaza

Avant la prise du pouvoir à Gaza du Hamas par la force en 2007, chaque ordre d’exécution devait être approuvé par le Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas. Aujourd’hui, le Hamas n’attend plus son feu vert.

En avril, trois Palestiniens ont été exécutés « pour coopération avec Israël et assassinats à Gaza ». Pour Fathi Hamad, le ministre de l’Intérieur du Hamas à Gaza,  la peine de mort constitue une mesure dissuasive face à ceux qui souhaitent “trahir leur patrie”

Le Centre Palestinien pour les Droits de l’Homme basé à Gaza a déclaré que l’approbation de la peine de mort revient exclusivement au Chef de l’Autorité Palestinienne, et toute autre exécution sans son approbation était “contraire à la loi et la Constitution.


2. Abu Marzouk : « Nous ne ferons jamais la paix avec Israël »

Dans une récente interview, le numéro 2 du Hamas, Mousa Mohammed Abou Marzouk, a été interrogé sur la question d’un futur Etat palestinien avec le Hamas à sa tête. Au sujet de la paix avec Israël, Marzouk a déclaré qu’il n’y aurait « jamais de paix avec Israël », avant d’ajouter, “L’un des principes fondateurs du Hamas, c’est qu’il ne reconnaît pas Israël … Par conséquent, la question de la reconnaissance d’Israël n’est certainement pas sur la table, sauf si elle se retire de toutes les terres palestiniennes, pas seulement jusqu’aux frontières de 1967”.


Mousa Mohammed Abu Marzook

Source The Forward – « ‘Hamas Wouldn’t Honor a Treaty’, Top Leader Says« 

 3. Khaled Meshaal appelle clairement au kidnapping de soldats israéliens

Au cours de sa visite récente au Qatar, le Chef du bureau politique du Hamas Khaled Meshaal a appelé au kidnapping de soldats israéliens. Les leaders du Hamas réaffirment souvent leur désir d’enlever des soldats de Tsahal pour obtenir en échange la libération de prisonniers  palestiniens détenus en Israël.

Meshaal, Chef du bureau politique du Hamas

Source : The Guardian – « Hamas chief vows to kidnap more Israeli soldiers« 

 4. Le Hamas interdit un festival de littérature à Gaza

Les leaders du Hamas ne tolèrent pas la pluralité ou la dissidence. Lors du festival palestinien de littérature près de la ville de Gaza ce mois-ci, certains intervenants ont exprimé des critiques à l’égard du régime mis en place par le Hamas. Le lendemain, des hommes armés du Hamas ont coupé l’électricité, confisqué les appareils photo et dispersé la foule qui s’était rassemblée pour écouter les conférenciers. Trois heures plus tard, des dirigeants du Hamas ont présenté leurs excuses aux organisateurs du festival.

Violences pendant un festival de littérature à Gaza

Source:  Haaretz – « Hamas shuts down Gaza literary festival, only to later apologize« 

5. Relâché dans le cadre de l’accord Shalit, il planifie déjà un enlèvement de soldat israélien

Récemment, Abou Sanina, un terroriste affilié au Hamas, a fait parvenir à sa famille en Judée-Samarie une clé USB comportant des instructions détaillées sur la “méthode à adopter” pour enlever efficacement un soldat israélien. Ces informations étaient destinées aux terroristes du Hamas qui avaient été chargés de son recrutement. La clé USB a été interceptée par l’Agence de Sécurité Israélienne et contenait des informations très précises.

Retour à Gaza des terroristes en héros relâchés dans le cadre de l’Accord Shalit en mars dernier

Source : The Truth About Hamas – « Shin Bet Reveals Hamas Plot to Kidnap IDF Soldiers« 

6. Le Hamas renforce ses connections avec l’Iran

Le ministre des Affaires étrangères du Hamas, Mohammed Awad, était en Iran la semaine dernière et a remercié “la République Islamique d’Iran pour son soutien concret” à la cause palestinienne.

“La libération de la Palestine a été promise par Allah, et nous devons prendre de nouvelles initiatives et nous efforcer de réaliser cette promesse,” a-t-il déclaré.

L’Iran est l’un des proches et principaux soutiens du Hamas depuis de nombreuses années

La République Islamique a joué un rôle de premier plan dans le financement des activités du Hamas et dans le transfert d’armes vers la bande de Gaza, supportant ainsi clairement ses attaques terroristes contre Israël et ses habitants.

Ahmadinedjad et Meshaal, le Président iranien et le chef du bureau politique du Hamas

 Source : AFP – « Hamas official meets Iran diplomatic, security chief« 

Ce post vous a intéressé  ?

  • Pour plus d’information sur la situation en Judée-Samarie, cliquez ici.
  • Pour obtenir les informations en temps réel, suivez-nous sur Twitter.
Publicités
Un commentaire

Rétroliens & Pings

  1. Bugie dalle gambe lunghe

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :