Aller au contenu principal

16 mai 2012

 »Nakba » : des Palestiniens organisent de violentes émeutes. Deux soldats blessés.

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël
Emeute violente à Qualandiya (archive)

Des Palestiniens ont organisé hier, mardi 15 mai, de violentes émeutes dans le sud de Ramallah en jetant notamment des pierres qui ont blessé deux soldats. Les victimes ont été soignées sur place tandis que les forces de Tsahal ont employé les techniques classiques de dispersion des émeutes sans avoir à ouvrir le feu.

Emeute violente à Qualandiya (archive)

Emeute violente à Qualandiya (archive)

Un bilan qui aurait pu être beaucoup plus lourd

Un peu plus tôt dans la journée, d’autres émeutes ont éclaté près de Qalandia, en Judée-Samarie. Une bombe artisanale a notamment été jetée en direction des soldats israéliens. Grâce à la réactivité de ces derniers, aucune victime n’est à déplorer. L’engin a été détruit par les démineurs de Tsahal.

« La majorité des émeutes violentes ont eu lieu près de Jérusalem, à Qalandia, Beitunia et près de la prison d’Ofer », a expliqué le Colonel Sa’ar Tzur, commandant dans la région de Binyamin. « Les forces de Tsahal sont prêtes à maitriser n’importe quel évènement », a-t-il ajouté.

Environ 30 Palestiniens ont jeté des pierres contre des soldats à Halhul, au nord d’Hébron. La même scène s’est reproduite à Ummar, au sud-ouest de Bethlehem où des Palestiniens ont jeté des pierres ainsi que des pneus enflammés.

D’autres incidents se sont produits près du tombeau de Rahel, au moment-même où des fidèles se trouvaient sur les lieux pour prier. Là encore, la réactivité des soldats israéliens a permis d’éviter des blessés.

 La continuité de plusieurs tentatives d’attentats

Depuis plusieurs semaines, les gardes-frontières ainsi que Tsahal ont travaillé en étroite coopération pour se tenir prêts à n’importe quel scénario qui aurait pu se produire durant la journée de la « nakba ». L’accent a notamment été mis sur la sécurité autour de la bande de Gaza, ainsi que dans la région de Qalandia, Beitunia et dans les grandes villes palestiniennes. Au cours de cette même période, les forces de Tsahal ont découvert plusieurs engins explosifs en Judée-Samarie et déjoué un grand nombre d’attaques terroristes. 

Advertisements

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :