Aller au contenu principal

10 mai 2012

1

« Nous avons fait le choix de protéger notre patrie, qui nous donne autant que ce que nous sommes prêts à lui donner » (Capitaine druze)

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël

Le Capitaine Jameel Murad, Commandant de compagnie des nouvelles recrues du Bataillon Herev exclusivement composé de soldats d’origine druze témoigne de son travail et de sa fierté de servir dans les rangs de Tsahal.

« Chaque enfant druze entend parler du Bataillon Herev, dès sa naissance, via des histoires racontées par ses parents, ses frères, qui ont pour la plupart servi là quelques années plus tôt.

Des entraînements épuisants, aux opérations qui ont fait l’histoire et la réputation de Tsahal, en passant par les succès et les victoires remportés sur le terrain – nous entretenons un lien spécial avec ce bataillon, une sorte de fierté peut-être ?

Je me suis engagé il y a sept ans, comme beaucoup de jeunes druzes de mon âge

Même en tant que nouvelle recrue, on connait déjà presque tout le monde, y compris les commandants qui vous entraînent mais qui s’occupent aussi de vous sur le plan personnel. Nous venons tous des mêmes villages.

C’est ce qui rend ce bataillon très spécial – les soldats, du grade le plus élevé à celui le plus bas – se connaissent de la maison.

Il y a des choses que je n’oublierai pas – ces choses qui prouvent que ça vaut la peine d’être soldat dans ce bataillon.

Par exemple, pendant ma « marche pour le béret », nous sommes passés par nos villages dans le nord et nos parents ont fait une partie de la route à nos côtés, les cœurs et les corps pleins de fierté.M

Plus tard, j’ai participé à la Guerre du Liban. Les capacités de chaque soldat et de chaque commandant, leur volonté d’arriver à la victoire et leur professionnalisme nous ont fait gagner.

Aujourd’hui je suis commandant de compagnie et je m’occupe des nouvelles recrues. Je vois donc les choses sous un nouvel angle. Mes soldats font déjà partie de la 3ème génération depuis la loi sur le service obligatoire (qui a rendu le service obligatoire pour les Druzes.)

Les soldats comprennent la nature de leur engagement et s’engagent motivés, surtout pour occuper des postes de combattants – ils comprennent que cela fait partie intégrante de la vie d’un jeune israélien qui veut prendre part à la défense du pays. Nous avons fait le choix de protéger notre patrie, qui nous donne autant que ce que nous sommes prêts à lui donner.

Le Bataillon Herev est un point de départ essentiel pour tout jeune druze qui souhaite progresser et avancer en Israël. Il découvre à l’armée et ce qu’il expérimentera plus amplement dans sa vie. Il s’agit d’un bataillon inroyable dans lequel je suis fier de servir.

56 ans plus tôt, 30 soldats druzes avaient rejoint les rangs de Tsahal – il s’agissait de la première génération de recrues issue de la communauté druze. Depuis, 83% des jeunes druzes s’engagent dans l’armée israélienne – c’est-à-dire une proportion plus élevée que celle des Juifs israéliens.

Le bataillon Herev, exclusivement composé de soldats druzes, est spécialisé dans la protection de la région nord du pays et effectue la plupart de ses entraînements sur le Plateau du Golan.

Vidéo : entraînement du bataillon Herev sur le Plateau du Golan

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :