Aller au contenu principal

23 avril 2012

Le « Tzayad »: le GPS high-tech de Tsahal

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël

Parmi toutes les technologies de pointe utilisées par Tsahal, certaines méritent le feu des projecteurs. Une des nouvelles technologies est appelée le «Tzayad» (en hébreu: « Chasseur »).

Un officier de Tsahal configure un "Tzayad"

Ce programme permet aux unités de partager des informations sur l’emplacement des troupes amies et ennemies, un peu comme un programme GPS dans votre voiture ou une application de téléphone qui vous permet de trouver facilement des restaurants ou des lieux.

Au cours des années 1990, les anciennes versions du système ont été utilisées pour garder les frontières d’Israël, mais ne pouvaient pas identifier les véhicules et les personnes. Cependant, après la Seconde Guerre du Liban, le «Tzayad» est amélioré. Il peut recevoir désormais des données provenant de plusieurs sources simultanément et interpréter les données en un flux unique, offrant aux commandants l’information dont ils ont besoin pour prendre des décisions instantanées sous le feu ennemi.

Le Waze de Tsahal

Les bureaux du Commandement central de Tsahal où l'on gère le programme "Tzayad"

Les commandants peuvent télécharger des informations sur leur unité, y compris leur position et le nombre de soldats. Sur la base de ces données, le «Tzayad» détermine si les soldats ont besoin de plus de munitions ou de fournitures et automatiquement il envoie une requête au commandant.

En outre, un peu comme le Waze, application populaire de smartphone qui affiche les informations liées au trafic sur les routes, le «Tzayad» peut planifier des itinéraires pour les officiers et identifier les dangers sur la route. Les positions ennemies sont mises en valeur en rouge, tandis que les troupes amies apparaîtront en bleu.

Ce système permet également d’envoyer des messages en temps réel aux pilotes d’hélicoptères utilisant le dispositif, permettant l’évacuation rapide des soldats blessés. Le «Tzayad» informe les pilotes de la localisation exacte de l’unité à évacuer ainsi que des informations topographiques nécessaires pour un atterrissage en douceur.

Qu’en est-il des pirates?

Des soldats opérateurs du système "Tzayad"

Si par malheur un «Tzayad» est intercepté par un ennemi, il peut être commandé à distance et être arrêté par le commandement central de l’armée israélienne.

Le «Tzayad» arrivera dans différentes tailles en fonction des besoins spécifiques de chaque unité. Chaque agent de terrain devra suivre une formation de 15 jours nécessaire pour faire fonctionner le programme.

C’est le GPS de l’armée, le navigateur et le système de communication tout en un. Il représente l’avenir du combat au sol.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :