Aller au contenu principal

16 avril 2012

4

11 ans depuis le tir de la première roquette depuis Gaza sur Israël

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël

11 ans – 12 764 missiles tirés sur Israël. Ce chiffre fait froid dans le dos. Pourtant, c’est la stricte réalité. Retour sur 11 ans de terreur aveugle.

Total des obus de mortiers et missiles tirés sur Israël depuis 2001

  • 2001 :  510
  • 2002 : 661
  • 2003 : 848
  • 2004 : 1528
  • 2005 : 488
  • 2006 : 1123
  • 2007 : 2427
  • 2008 : 3278
  • 2009 : 774
  • 2010 : 231
  • 2011 : 627
  • 2012 : 269, 8 missiles pour le mois d’avril seulement

Dans les années précédant l’opération Plomb Durci, le nombre de missiles tirés et leur précision ne cessent d’augmenter, terrorisant plus d’un millions de civils de Sderot à Beer-Sheba en passant par Ashdod, Ashkelon et les dizaines de kibbutz de la région du Negev. Les derniers mois avant l’opération, chaque jour, 60 roquettes et obus de mortier sont tirés sur Israël, et les sirènes retentissent à 40 reprises.

L’opération Plomb Durci a été lancée dans le but de frapper les infrastructures du Hamas suite à la persistance des activités terroristes et des tirs de roquette émanant de la bande de Gaza et prenant pour cible des civils israéliens. Le Hamas, ainsi que d’autres organisations terroristes comme le Jihad Islamique ou les factions du PRC, avaient caché leurs armes, rampes de lancement et munitions dans les zones d’habitations civiles, sous les écoles et jusque dans les mosquées du territoire, forçant les soldats de Tsahal à s’aventurer au plus profond de la bande de Gaza pour faire cesser les attaques de roquettes sur le  sud d’Israël.

Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, est reconnu comme un groupe terroriste par les États-Unis d’Amérique, le Royaume-Uni, l’Union Européenne et Israël. Depuis, le Hamas a concentré ses efforts dans le but de se réarmer, et a  augmenté son stock d’armes autant d’un point de vue quantitatif que qualitatif.

La menace des roquettes du Hamas

11 ans d’angoisse

Plus d’un million d’Israéliens doivent vivre à proximité d’un abri pour s’y réfudier lorsqu’une roquette est tirée depuis la bande de Gaza sur Israël. La plupart de ces roquettes peuvent atteindre les grandes villes du sud d’Israël.

Difficile de se figurer l’angoisse  mêlée d’incertitude ressentie par les centaines de milliers d’habitants du sud d’Israël. Au-delà des statistiques, voici leur “expérience”. Derrière les chiffres se cache une réalité plus dure : la réalité du danger constant qui pèse sur un million de personnes. Les missiles des terroristes ciblent sans interruption les civils du sud d’Israël  qui sont forcés de se réfugier dans les abris anti-bombes. Les écoles sont annulées, les familles se terrent, l’économie est paralysée, il y a plusieurs blessés.

La portée des roquettes tirées sur Israël depuis la bande de Gaza

11 ans de progrès pour protéger les civils israéliens

Face à la pluie de missiles tirés par les organisations terroristes palestiniennes depuis Gaza, Israël déploie des moyens de prévention, qu’il s’agisse de repérer et de cibler avec précision les rampes de lancement (parfois quelques secondes avant que le tir ne soit effectué) ou d’intercepter en plein vol les roquettes.

Le système « Dôme de Fer » a la capacité d’identifier un projectile ayant pour cible un territoire peuplé, de l’intercepter et de le détruire dans les airs.

Le Front Intérieur,  est en charge de la défense civile est un acteur clé de la défense israélienne. Au quotidien le Front intérieur dispense des formations dans les écoles, alerte la population en cas de tirs de missiles et forme la population à réagir lors de ces alertes.

Aucun civil israélien n’a perdu la vie durant l’escalade de violence. L’absence de victime côté israélien n’est pas le résultat de l’absence de menace mais bien celui des efforts de Tsahal à tous les niveaux pour protéger sa population prise pour cible. En contrepartie, les organisations terroristes font de des civils une utilisation cynique comme boucliers humains. Ne nous méprenons pas : les missiles des terroristes de Gaza visent toujours, sans relâche et délibéremment les civils israéliens dont la vie est épargnée grâce aux mesures défensives prises par Tsahal.

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :