Aller au contenu principal

29 mars 2012

2

Il y a un an, Tsahal était au Japon pour sauver des vies

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël

Il y a tout juste un an, un terrible séisme d’une magnitude de 9.0 sur l’échelle de Richter frappe le Japon, au large des côtes nord-est de l’île de Honshu, provocant un gigantesque tsunami.  Tsahal décide alors d’intervenir et envoie une délégation humanitaire sur les lieux. 60 personnes venues d’Israël au nom de Tsahal prodiguent des soins à la population locale.

En réaction au terrible séisme qui a frappé le Japon, Tsahal décida d’envoyer une délégation humanitaire, qui atterrit au Japon le dimanche 27 mars 2011, avant de poursuivre son chemin jusqu’à la préfecture de Miyagi, où les dégâts humains et matériels sont considérables. La délégation met en place un centre professionnel similaire à un véritable hôpital prêt à fonctionner pendant un mois.

Au total, 60 personnes venues d’Israël au nom de Tsahal prodiguent des soins à la population locale. A ces israéliens se greffent 7 japonais maîtrisant l’hébreu afin de jouer le rôle d’interprètes entre les israéliens et la population locale. La délégation met en place un centre professionnel similaire à un véritable hôpital prêt à fonctionner pendant un mois.

La clinique médicale installée sur le terrain comprend : un service de radiologie, une aile de pédiatrie, un service de chirurgie, un service de gynécologie et une maternité, un service ORL (spécialisé dans les soins du nez, des oreilles et de la gorge), un département d’optométrie, un laboratoire, une unité de soins intensifs et une pharmacie.

La délégation israélienne reste sur place 2 semaines et rentre en Israël le 11 avril 2011, après avoir traité 220 patients sur place. La majorité de l’équipement apporté au Japon par Tsahal, y compris l’équipement de radiologie et de laboratoire, est laissée au Japon afin qu’il bénéficie aux autorités et aux médecins locaux.

Le maire de la ville avoisinante de Kurihara, M. Isamu Sato, déclare lors de la cérémonie de départ de la délégation israélienne : « la clinique que vous avez laissée derrière vous sera la pierre angulaire de la réhabilitation de notre ville qui a subi une catastrophe naturelle majeure. Je n’ai aucun doute sur l’importance de votre contribution dans la réhabilitation de la région et sur le traitement généreux que vous avez fourni à notre peuple. Cette contribution sera considérée comme un don vital et un jalon dans les relations entre Israël et le Japon ».

En octobre dernier, quelques mois après le tremblement de terre, le Commandant du Front Intérieur, le Général Eyal Eisenberg et le Ministre de la Défense du Front Intérieur Mitan Vilnai se rendent au Japon. Cette visite officielle a pour but de renforcer la coopération étroite entre les deux pays en matière de recherche et de sauvetage.

Le Président du Comité interministériel sur les séismes, le Docteur Avi Shapira, et des représentants du Ministère  de la Défense du Front Intérieur font aussi partie de cette délégation.

Puis en Janvier 2011, c’est la délégation japonaise qui fait le déplacement  en Israël afin de remercier l’armée israélienne pour l’aide apportée suite au séisme.

Le cas du Japon est loin d’être l’unique exemple de mission humanitaire poursuivie par la délégation de Tsahal. L’armée israélienne s’est déjà rendue aux quatre coins du monde pour venir en aide aux nombreuses victimes des catastrophes naturelles.

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :