Aller au contenu principal

26 mars 2012

Face à l’instabilité dans le Sinaï, Tsahal réagit

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël

Alors que le Commandement de la région sud annonçait ce matin la réouverture de la route 12 longeant la frontière israélo-égyptienne, Tsahal déploie un nouveau bataillon du Corps de Collecte de Renseignements dans la zone. L’objectif ? Améliorer la collecte de renseignements à la frontière et faire échouer toute tentative d’attentat terroriste en provenance du Sinaï ou de la bande de Gaza.

Le Corps de Collecte de Renseignements s’est doté d’un nouveau bataillon, stationné dans la région sud du pays, le long des frontières avec l’Égypte et la Jordanie. Une cérémonie d’inauguration s’est tenue la semaine dernière au Commandement de la Région Sud en présence du Commandant de la Région, le Général de Division Tal Russo et le Commandant du Corps de Collecte de Renseignements, le Général de Brigade Eli Pollack.

Le nouveau bataillon, commandé par le Lieutenant-colonel Erez, a été mis en place pour améliorer les capacités en matière de renseignement militaire dans la zone. Les soldats qui le composent seront envoyés en renfort dans la région. Ces efforts de Tsahal doivent permettre aux civils israéliens du sud du pays de continuer à mener une vie normale en leur assurant un très haut niveau de sécurité.

Soldat du Corps de Collecte de Renseignements

«Nous menons une guerre acharnée contre le terrorisme afin de défendre Israël et ses citoyens», explique un responsable militaire du Commandement de la Région Sud, «Le bataillon est une partie de notre réponse face aux nouveaux enjeux sécuritaires et opérationnels lancés par nos ennemis dans la bande de Gaza et dans le Sinaï. Notre but est de localiser les terroristes et d’empêcher toute tentative d’attentat depuis la frontière égyptienne ou jordanienne.»

Le nouveau bataillon est composé de soldat et de soldates de la Division de Gaza qui connaissent tous déjà bien la région. Ils seront déployés près de la bande de Gaza et dans l’ensemble de la région sud. Tsahal poursuit la construction de la clôture de sécurité à la frontière égyptienne pour prévenir toute tentative d’attentat terroriste dans la région.

«Depuis quelques années, la frontière israélo-égyptienne a beaucoup changé. Nous devons faire face à une recrudescence des infiltrations et des tentatives d’attentat. Tsahal cherche à répondre à ce nouveau défi de la meilleure manière, notamment en déployant ce nouveau bataillon qui multiplie par deux les forces déjà en présence dans la zone,» a déclaré le Général Tal Russo.

Frontière israélo-égyptienne

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :