Aller au contenu principal

14 mars 2012

11

Résumé des évènements de ces derniers jours en Israël

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël
Israël sous le feu des roquettes

Au cours de la récente escalade de violence qui a débuté vendredi 9 mars dernier, des terroristes palestiniens de Gaza ont tiré sur Israël plus de 200 roquettes. La plupart des missiles s’est abattue sur les grands centres de population du sud d’Israël. Retour en quelques points sur les évènements de ces derniers jours en Israël et dans la bande de Gaza.

Vendredi 9 mars, les Renseignements militaires savent qu’une attaque terroriste planifiée par est imminente. Les signes sont clairs, et un groupe de terroristes armés attend ses ordres. Ils appartiennent aux Comités de résistance populaire (CRP).

Pour rappel : le 18 août 2011, des terroristes infiltrés de Gaza dans le Sinaï traversent la frontière et attaquent à l’arme automatique et à l’explosif des bus sur la route frontalière. Ils assassinent 8 civils israéliens. Plusieurs soldats sont blessés lors de l’attaque, qui tue également un policier des forces spéciales. (LIEN) Les Comités de résistance populaire (CRP) revendiquent l’attaque. Cette organisation terroriste, affiliée au Hamas, est responsable de la planification de nombreuses attaques contre Israël via le Sinaï, de tirs de roquettes depuis Gaza, et de l’enlèvement de Gilad Shalit en juin 2006.

Cette fois ci encore, les terroristes ont prévu de s’infiltrer par l’Égypte et le Sinaï. Des civils israéliens sont en danger direct et immédiat. L’aviation israélienne déjoue l’attaque en ciblant le terroriste Musa Ahmed Zuhair Kisi, un haut responsable des CRP, et Mahmud Ahmed Ahmud Hanani, l’un de ses complices, tous deux en charge de la préparation de l’attaque. Ils sont éliminés par une frappe sur leur voiture. Malgré leur présence en zone fortement habitée, Tsahal parvient à éviter toute victime civile.

Les terroristes de Gaza saisissent cette opportunité pour lancer une attaque massive contre Israël et visent plus d’un million de civils, habitants du sud du pays. Ils ciblent sans interruption les civils du sud d’Israël  avec en moyenne 3 missiles par heure. Ceux-ci sont forcés de se réfugier dans les abris anti-bombes, pendant 4 jours et 4 nuits. Les écoles sont annulées, les familles se terrent, l’économie est paralysée, il y a plusieurs blessés.

Vidéo: Pluies de missiles sur Israël – le son de la terreur

En l’espace de quatre jours, les organisations terroristes de la bande de Gaza ont tiré plus de 200 roquettes délibérément dirigées contre les la population israélienne du sud du pays. Ashdod (200 000 habitants), Beer Sheva (190 000 habitants), Ashkelon (110 000 habitants), et les autres centres de population du sud d’Israël à portée des missiles de Gaza sont attaqués. Ces attaques font 10 blessés dont 1 grave côté israélien.

Pour mettre fin à ces attaques, Tsahal oppose aux tirs de roquettes aveugles des terroristes, des frappes ciblées sur des sites de stockage d’armes, des rampes de lancement de roquettes et des tunnels de contrebande utilisés par les organisations terroristes de la bande de Gaza pour attaquer Israël. L’armée israélienne déjoue ainsi de nombreuses tentatives de roquettes sur sa population.

Vidéo: Tsahal cible un site de stockage d’armes dans la bande de Gaza

Dôme de fer parvient à neutraliser 56 missiles directement dirigés sur les zones densément peuplées du sud d’Israël.

Le Chef d’État-major déclarait encore lundi matin, alors que la presse annonce un possible arrêt des violences: « Nous n’utilisons la force que lorsqu’elle s’avère absolument nécessaire. Le retour au calme dans la bande de Gaza ne dépend que de l’arrêt des activités terroristes : au calme répondra le calme, mais aucune attaque ne sera laissée sans réponse.« 

Malgré une baisse des attaques, le calme n’est pas encore revenu dans les villes du Sud d’Israël. Cette nuit, une roquette a touché un parking dans la ville de Netivot et de nouveau blessé un israélien. En réponse, Tsahal a visé des infrastructures terroristes dans la bande de Gaza, sans faire de blessé chez les Palestiniens. Les habitants du Sud d’Israël sont aujourd’hui appelés à la vigilance et à rester à proximité de zones protégées.

Vous vivez en Israël : que faire en cas de tirs de roquettes sur votre ville ? Les consignes de sécurité dictées par la défense passive (Commandement du Front intérieur de Tsahal) traduites en français disponibles ici.

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :