Aller au contenu principal

4 mars 2012

Une terroriste palestinienne reconvertie en présentatrice TV appelle en direct au Jihad

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël
La terroriste Ahlam Tamimi exilée en Jordanie

Ahlam Tamimi, ce nom vous rappelle-t-il quelque chose ? Cette  femme palestinienne, qui a pris part à l’attentat de la pizzeria Sbarro à Jérusalem le 9 août 2001 et qui a été relâchée dans le cadre de l’Accord Shalit, présente une émission sur la chaîne de télévision Al-Quds, affiliée au Hamas.

Prenez vos infos à la source! Rejoignez-nous sur Facebook, et suivez le fil info de Tsahal sur Twitter. Tous les communiqués et nouvelles, à un clic de chez vous. 

Twitter: https://twitter.com/#!/Tsahal_IDF

Facebook: http://www.facebook.com/tsahalarmeededefensedIsrael

Le 9 août 2001, 15 Israéliens sont tués et 130 blessés dans l’attentat terroriste de la pizzeria Sbarro au centre de Jérusalem. Ces images de terreur font le tour du monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ahlam Tamimi, la femme palestinienne qui a aidé à planifier l’attentat suicide du Sbarro dans le centre-ville de Jérusalem en 2001, présente désormais un «talk show» pour la chaîne de télévision Al-Quds, affiliée au Hamas.

Dans une interview donnée au site d’information jordanien Amnon News, elle affirme ne pas regretter son implication dans l’attentat terroriste et être prête à en refaire un autre.

La terroriste Ahlam Tamimi exilée en Jordanie

Tamimi, relâchée dans le cadre de l’accord Shalit en octobre dernier, vit maintenant en Jordanie, où, reconvertie en présentatrice de télévision, elle anime un «talk show» sur les prisonniers palestiniens détenus en Israël.

Tamimi a reçu dans l’une de ses émissions le Cheikh Saleh Al-Arouri, responsable du dossier des prisonniers au sein du Hamas et l’un des fondateurs des Brigades Ezzedeen Al-Qassam, la Branche Militaire de l’organisation terroriste, qui a pris part aux négociations pour la libération des terroristes palestiniens détenus dans les prisons israéliennes en échange de la libération de Gilad Shalit.

Pendant l’émission, Arouri a affirmé que le seul moyen de faire relâcher d’autres prisonniers palestiniens par Israël était de poursuivre « la résistance » et de kidnapper d’autres soldats israéliens.

Au moment de l’attentat du Sbarro, Tamimi avait 20 ans et était étudiante à l’Université et journaliste à mi-temps. Elle se déguise en touriste juive pour accompagner le terroriste.

Tamimi escorte le terroriste, Izz al-Din al-Masri, du village d’Aqabah en Judée-Samarie jusqu’à la pizzeria Sbarro à Jérusalem. Elle est condamnée à 16 peines de prison à vie pour sa responsabilité dans l’attentat.

Après avoir été relâchée, Tamimi a affirmé qu’elle ne regrettait pas d’avoir participé à l’attentat suicide. « J’ai dédié ma vie au Jihad par amour d’Allah, et Allah m’a mené au succès», a-t-elle déclaré dans une interview pour le site d’information jordanien Amnon News.

«Vous voudriez que je regrette ce que j’ai fait ? Il n’en est pas question. Je le referais volontiers!»

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :