Aller au contenu principal

13 février 2012

4

Armée de robots : les cinq plus incroyables technologies utilisées par le Corps du Génie Militaire

par Israel Defense Forces

Les robots et autres véhicules télécommandés sont des atouts de grande valeur sur les champs de bataille du 21ème siècle. Ces technologies permettent souvent aux soldats de gérer les menaces à distance. Voici quelques robots modifiés par la Division Technologique des Forces Terrestres et notamment utilisés par les soldats de l’unité d’élite «Yahalom», le commando spécial du Corps du Génie Militaire de Tsahal.

1 – Le «EyeDrive»

Le «EyeDrive» est un petit robot de surveillance tout-terrain, supportant tous les temps, développé par ODF Optronics. Il a été spécialement créé pour la guérilla urbaine, le contre-terrorisme et les missions de secours et de recherche. Il ne se casse pas. Jamais.

Le EyeDrive peut simplement être lancé dans des bâtiments ou jeté d’une hauteur de trois mètres sans être endommagé. Les caméras, marchant de jour comme de nuit, fournit aux soldats un champ de vision en temps réel de 360 degrès. On peut même zoomer. Son système spécial de détection de mouvements («Video Motion Detection») lance des alertes automatiques lorsqu’un mouvement ou un son est détecté par les capteurs.

Avec le «EyeDrive» à leurs côtés, les soldats peuvent réunir tous les renseignements nécessaires pour agir avec rapidité et efficacité. Ils peuvent ainsi prendre les décisions qui garantiront le succès de la mission.

 

Découvrez également le «EyeBall», le petit frère du «EyeDrive» en cliquant ici.

2 – Le «Talon»

Le «Talon» est un robot puissant, léger et polyvalent conçu pour mener à bien un grand nombre de missions de la reconnaissance à la neutralisation de bombes. Que peut-il faire? A priori tout.

Un des robots les plus rapides en service, le «Talon» est également amphibie ce qui lui permet d’évoluer et de manoeuvrer aussi bien à travers le sable, l’eau ou la neige. Il peut monter des escaliers et rester imperméable à l’eau à plus de 100 mètres de profondeur. En un mot : indestructible.

Ses quatre caméras transmettent en noir et blanc, couleur, infra-rouge et vision de nuit à un soldat posté à une distance pouvant aller jusqu’à 1000 mètres. Il peut ainsi fonctionner 24 heures, jour comme nuit. Armé d’une sorte de main robotisé, de systèmes de communications modernes et de capteurs NBC (Nucléaire, Biologique, Chimique), le «Talon» est le bras long que les soldats peuvent étendre partout et en tout temps.

Il permet surtout aux soldats de Tsahal de perfectionner l’art de neutralisation des bombes. Plus de 100 000 missions en Irak et en Afghanistan ont prouvé les capacités du «Talon» avant qu’il ne vienne renforcer les effectifs de Tsahal.

Rapide, mobile et à la pointe de la technologie, le Talon

3 – Le ANDROS «Wolwerine»

ANDROS est une catégorie de robots à usage militaire développé par REMOTEC. Le «Wolverine» vient agrandir et renforcer la famille. Pesant en tout plus de 350 kilos, ce robot robuste, tout-terrain, est l’atout principal de Tsahal pour neutraliser les explosifs.

En plus de 15 ans de service, le «Wolverine» a plus que prouvé ses capacités. Il est équipé d’un bras manoeuvrable, d’une caméra de surveillance en couleur pouvant zoomer et la possibilité de basculer d’un système de roue à un système de rails, lui permettant de fonctionner même dans les environnements les plus extrêmes, tels que les marécages ou la neige.

ANDROS Wolverine

4 – AGAMIT

L’exploration des tunnels de contrebande est l’une des tâches les plus dangereuses à laquelle l’unité d’élite «Yahalom» est confrontée. Les tunnels sont généralement étroits et instable, il est donc trop risqué d’y envoyer des soldats.

Pour parer à ce problème, Elbit a développé le AGAMIT. Le AGAMIT n’est pas un robot en soi mais un système qui peut être équipé de nombreux dispositifs robotiques. Il cartographie le tunnel en utilisant une combinaison de caméras et de lasers tandis que le robot avance dedans. Toutes les informations sont transmises aux soldats en temps réel, lui donnant une image complète de la situation.

Le AGAMIT dispose même de capacités d’auto-navigation dans le cas où les communications entre le système et les soldats sont coupés. Ainsi, le robot peut trouver son chemin. Pour faire court : la meilleure boussole jamais imaginée.

5 – MiniCat

Si vous avez déjà visité une ferme, ce système peut vous sembler familier. Le MiniCat de Caterpillar a été initialement conçu comme un bulldozer pour l’industrie agricole. Mais lorsque l’Israel Aerospace Industries (IAI) a mis la main sur l’un d’eux, il a été transformé en un outil d’ingénierie de combat entièrement contrôlé à distance.

Avec la télécommande à écran tactile spécialement conçue, le soldat peut accomplir une variété de taches complexes à partir d’une distance de sécurité. Le MiniCat peut être également autonome ou semi-autonome. Il est principalement utilisé le long de la clôture de sécurité séparant Israël de la bande de Gaza afin de neutraliser la menace des engins explosifs improvisés régulièrement placés à proximité par les terroristes.

Le MiniCat ramassant des mines

Plus que tout, les soldats sont le principal atout de Tsahal mais avec ces outils à leurs côtés, ils sont désormais en sécurité dans des situations qui autrement seraient dangereuses voire mortelles.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :