Aller au contenu principal

1 février 2012

Le Commandant du Commandement Spatial de l’armée de l’air américaine (US Air Force Space Command) en visite en Israël

par Israel Defense Forces

Le Général William Shelton (****) a participé à la 7ème Conférence Internationale «Ilan Ramon» sur l’espace, au cours de laquelle l’importance des enjeux spatiaux ont été mis en avant.

De nombreux visiteurs étaient curieux de découvrir les dernières découvertes sur la conquête spatiale à l'occasion de la Conférence Internationale "Ilan Ramon" sur l'espace.

Des délégations venant des quatre coins du monde ont assisté à la 7ème conférence internationale «Ilan Ramon» sur l’espace, une exposition mondiale présentant les recherches spatiales subventionnées par l’Institut Fisher. Cette conférence a lieu depuis sept ans et a été baptisée en l’honneur de l’astronaute israélien Ilan Ramon, décédé il y a neuf ans exactement. Des Israéliens ainsi que des chercheurs de la NASA ont participé à cette rencontre dont le sujet principal a été la coopération internationale.

D’autres thèmes ont été abordés comme les problèmes de sécurité dans l’espace qui ont été présentés par le Commandant de l’armée de l’air, le Général de Division Ido Nehushtan et le Commandant de l’US Air Force Space Commande, le Général William Shelton (****).

«C’est un privilège d’être ici aujourd’hui» a déclaré le Général Shelton. «Je suis ravi de participer à une conférence à la mémoire d’un héros israélien», a-t-il poursuivi en faisant référence à l’astronaute israélien Ilan Ramon, décédé lors de l’accident de la navette spatiale Columbia en 2003. Il a poursuivi sur l’influence profonde que l’espace a sur nos vies et l’approche du 30ème anniversaire de l’Air Force Space Command.

Le Général Shelton a expliqué que «faisant parti du cercle fermé des dix nations capables de lancer ses propres satellites dans l’espace, Israël est conscient des avantages que l’espace peut apporter».

Israël dispose actuellement de neuf satellites actifs en orbite dans l’espace selon le Général Shelton. Aujourd’hui il y a environ 1000 satellites actifs de différentes tailles dans l’espace et les États-Unis ont lancé la moitié d’entre-eux.

«La moitié des satellites américains sont commerciaux, l’autre moitié appartient à des organismes comme la NASA, le Département du Commerce ou la communauté des renseignements», a affirmé le Général Shelton.

«Le Département de la Défense gère moins de cent satellites, l’armée de l’air est responsable de la grande majorité des satellites du Pentagone».

Le Général Shelton a rappelé l’époque où seuls les  États-Unis et l’Union Soviétique étaient présents dans l’espace.

«Aujourd’hui, plus de 120 pays parmi les 190 pays du monde possèdent au moins une partie d’un satellite», explique-il.

En discutant de l’importance de l’activité spatiale, le Général Shelton a décrit les diverses capacités des satellites. Il a affirmé que l’espace est essentiel pour l’économie et le bien-être stratégique de tout pays étant donné qu’il permet de révolutionner les activités militaires et affecte la vie quotidienne des gens.

«Un nombre important de décisions prises par les  États-Unis relatives à la sécurité nationale dépendent des renseignements obtenus depuis par ses satellites dans l’espace».

«Nous utilisons les satellites pour avoir une image plus plus proche de la réalité du monde afin que ces décisions soient basées sur les informations les plus complètes possible. Ces satellites ont contribué à façonner notre vision stratégique».

Le Commandant de l’armée de l’air israélienne, le Général de Division Ido Nehushtan, a également pris la parole expliquant qu’Israël se trouvait à la croisée des chemins.

«Trois questions sont extrêmement préoccupantes pour nous, les évènements récents dans le monde arabe et leurs conséquences, la crise économique qui touche le monde occidental et la place d’Israël au sein du Moyen-Orient. Nous sommes à la croisée des chemins, une situation que nous n’avons pas connu par le passé et pour mieux préparer les prochains défis, nous devons investir dans le futur, c’est à dire l’espace. Je suis convaincu que cet investissement est nécessaire et stratégiquement le bon».

Le Général Shelton a conclu: «Nous vivons vraiment à l’époque de la globalisation de l’économie, le monde devient de plus en plus un « village globale », et je voudrais affirmer que l’espace a joué et continuera à jouer un rôle important pour amener les populations du monde à se rapprocher».

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :