Aller au contenu principal

30 janvier 2012

Service militaire NON obligatoire

par Israel Defense Forces

Découvrez la détermination des soldats volontaires de l’armée israélienne à travers l’histoire de Jérémy. Il est l’un de ces soldats déclarés inaptes au service militaire en raison de problèmes de santé ou  de leur âge, qui ont choisi malgré toutes les difficultés que cela implique de s’engager dans l’armée. 

Jérémy Cohen

En Israël, le service militaire est obligatoire pour les filles et pour les garçons.  Les hommes doivent servir trois ans, un an de plus que les femmes. Certains soldats qui servent aujourd’hui sous les couleurs du drapeau auraient pu être dispensés de porter l’uniforme vert olive. « Réformés »,  « inaptes au service militaire » –  Lorsque la décision tombe, généralement pour des raisons médicales, certains l’acceptent, d’autres pas.

Être de ceux qui n’acceptent pas

Jérémy, 24 ans, est aujourd’hui un soldat de Tsahal. Atteint d’une maladie génétique, une dégénérescence de la rétine qui affecte son sens de la vue, il est incapable d’apprendre à se servir d’une arme. Réformé de l’armée dès sa première convocation, il s’est néanmoins battu pour rejoindre ses rangs.

L’histoire de Jérémy avec l’armée commence en 2009. Né en France de parents ayant la double nationalité française et israélienne, il ressent le besoin d’effectuer son service militaire en Israël comme tous les jeunes israéliens de son âge.

Découvrir ou redécouvrir un pays qu’il connaît mais sans le connaître

En prenant cette décision, Jérémy prend le risque de se heurter à de nombreuses difficultés. Parler au quotidien une langue dont il ne maîtrise pas toutes les nuances, découvrir l’armée à 22 ans, à un âge où la plupart des israéliens en ont déjà fini avec cet épisode de leur vie. Découvrir aussi à quel point il est important pour lui d’effectuer son service militaire.

«Mon problème médical a en effet bien failli m’empêcher de faire l’armée. Il aura en tout cas engendré des complications administratives. J’ai patienté plus d’un an, et j’ai affronté de nombreux entretiens, avant de réaliser qu’effectuer mon service militaire était devenu une envie et non une obligation.»

Après un an de pourparlers, il se voit finalement proposer d’intégrer un programme unique pour réformés. Ce programme de volontariat permet à tout soldat qui a un profil physique de 21 (inapte au service) de s’engager dans l’armée comme volontaire.

De quoi s’agit-il ? C’est un service militaire traditionnel, l’entraînement physique et l’apprentissage du maniement des armes et les gardes en moins. Ce programme offre la possibilité de servir dans n’importe quelle unité de l’armée sauf au sein des unités combattantes.

Jérémy intègre donc l’armée en février 2011. Son entraînement de base, épuré des efforts physique et du tir, dure une semaine seulement.

«C’était surtout l’occasion de découvrir l’armée, d’apprendre la discipline militaire, et de se familiariser avec ce nouveau monde.»

Aujourd’hui, il ne regrette pas d’avoir fait montre d’une volonté à toute épreuve. Diplômé en France d’une école d’informatique, il sert aujourd’hui dans une unité prestigieuse de la Branche de Télégestion de Tsahal.

«Toutes les étapes par lesquelles je suis passé pour m’engager m’ont rendu plus fort, et malgré des moments difficiles, je ne regrette pas mon choix.»

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :