Aller au contenu principal

29 janvier 2012

1

Aux portes de Gaza : les éclaireurs bédouins de Tsahal veillent

par Israel Defense Forces
Un soldat près de la frontière égyptienne

Avez-vous déjà entendu parler des soldats du Bataillon de Reconnaissance du Désert ? Déployés dans les zones les plus dangeureuses situées le long de la frontière avec la bande de Gaza en raison de leurs compétences exceptionnelles, ces soldats sont presque exclusivement issus de la communauté bédouine, et se sont volontairement engagés dans Tsahal.

Les soldats du bataillon de reconnaissance utilisent leurs capacités de traqueurs pour vérifier les chemins de sables à toutes les frontières du pays

La plupart des soldats de l’unité remplissent le rôle d’éclaireurs ; leur connaissance parfaite du désert et de la région leur permet de remplir au mieux leur mission, alors que d’autres soldats mettraient des mois à apprivoiser et à dominer ce nouvel environnement.

Les années passées volontairement dans des zones peu peuplées et désertiques et à vivre en extérieur ont appris à ces soldats à devenir les Sherlock Holmes de Tsahal. Ils vérifient les chemins de sables aux frontières et sont capables de repérer une empreinte dans le sable. Ils en tirent des informations essentielles, et désuisent s’il s’agit là d’une menace.

En hébreu, on les appelle les « Gashashim », qui désigne des « traqueurs », mais dont la traduction littérale est « antennes ».

Les soldats du bataillon de reconnaissance utilisent leurs capacités de traqueurs pour vérifier les chemins de sables à toutes les frontières du pays

Le bataillon a été fondé en 1987 notamment pour s’adapter particulièrement aux besoins des soldats bédouins et ainsi d’encourager leur engagement dans l’armée israélienne. La plupart des commandants du bataillon sont Bédouins, et sont les premiers de leurs familles à servir dans Tsahal. La communauté bédouine n’est pas obbligée de servir dans l’armée, ce qui fait de tous les soldats du bataillon des volontaires. Ils risquent leurs vies chaque jour près de la bande de Gaza, et effectuent des patrouilles dans des zones relativement proches de leurs propres maisons. Ces soldats ont participé activement à tous les conflits majeurs dans la bande de Gaza.

Les soldats du bataillon de reconnaissance utilisent leurs capacités de traqueurs pour vérifier les chemins de sables à toutes les frontières du pays

En 25 ans d’existence, le Bataillon de Reconnaissance du Désert a déjà reçu deux medailles pour les performances et résultats exceptionnels observés au cours d’opérations. En 2004,  cinq de ses soldats ont été tués dans l’attaque terroriste près de Rafah au sud de la bande de Gaza.

Un tunnel rempli d’explosifs avait explosé sous un poste de contrôle en charge de la sécurité des Palestiniens qui transitent par le point de passage entre la bande de Gaza et Rafah en Égypte. Juste après l’explosion, deux Palestiniens armés avaient fait irruption dans le poste de contrôle de l’armée israélienne et avaient ouvert le feu sur les soldats israéliens qui avaient riposté.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :