Aller au contenu principal

27 janvier 2012

4

« Nous faisons la promesse d’être un bouclier pour le peuple juif et sa terre, l’État d’Israël »

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël

Voici les mots prononcés par les pilotes de l’aviation israélienne en Pologne, à l’occasion du survol du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau par leurs avions en 2003. Aujourd’hui, 27 janvier, Tsahal marque la Journée Internationale à la Mémoire des Victimes de la Shoah.

Cette date, choisie par l’Assemblée Générale des Nations Unies en 2005, marque la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, le camp le plus meurtrier de la solution finale mise au point par les nazis. Sur les 6 millions de Juifs tués pendant la Shoah, 1.6 millions ont été assassinés de manière systématique à Auschwitz.

Le 14 mai 1948, l’Indépendance de l’état d’Israël a été proclamée.

Israël constitue un foyer pour tout le peuple juif. L’armée  de défense d’Israël a pour mission de protéger et de défendre Israël et ses citoyens et de déjouer toute tentative de nuire à la population civile israélienne.

En outre, les valeurs de l’armée israélienne sont inspirées de nombreux évènements importants de l’histoire du peuple juif et de l’état d’Israël, parmi lesquels tous  les actes de résistance contre le régime nazi et sa cruauté inhumaine.

De nombreuses cérémonies et activités ont lieu tout au long de l’année pour commémorer les victimes de la Shoah. Certains soldats se portent volontaires pour venir en aide aux survivants de la Shoah, et des délégations de soldats de Tsahal en uniforme sont envoyées en Pologne dans le cadre de voyages éducatifs afin de préciser leurs connaissances de cette période de l’histoire juive. Enfin, tout général étranger ou représentant officiel d’un autre pays en visite en Israël doit effectuer une visite officielle au Mémorial de la Shoah « Yad Vashem » de Jérusalem, un centre mondial de documentation, de recherche d’éducation et de souvenir dédié à l’Holocauste.

En septembre 2003, trois avions de combat ont volé au-dessus de camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz. Mais cette-fois, il s’agissait d’avions de l’armée de l’air israélienne, symbolisant la renaissance du peuple juif et réaffirmant devant le monde entier : « Plus jamais ça »

« Le message que nous portons avec nous », a affirmé le Colonel de réserve Avi Maor, l’un des six pilotes et navigateurs ayant participé à ce vol exceptionnel, « est que notre peuple et l’état d’Israël sont vivants et assez forts pour assurer qu’une telle catastrophe n’aura plus jamais lieu. Toute une génération est partie, pour beaucoup d’entre eux, il ne restait même pas quelqu’un pour dire le ‘Kaddish’ (la prière des morts dans la religion juive). Nous avons une dette envers eux, envers les six millions d’Hommes qui ont péri ici.»

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :