Aller au contenu principal

23 janvier 2012

« Le respect du droit international renforce notre liberté d’action »

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël

L’Avocat-militaire général, le Général Efroni s’est exprimé sur l’importance de la mission remplie par son unité. L’occasion de revenir sur les moyens mis en œuvre par Tsahal pour empêcher les violations du droit international, civil ou militaire.

Le Général de Brigade Dani Efroni

« Notre travail consiste à appliquer la loi et conseiller les commandants de Tsahal », a déclaré l’Avocat Général militaire, le Général de Brigade Efroni.

« Alors que Tsahal et l’État d’Israël occupent une place de plus en plus importante sur la scène internationale, leur champ d’action dans les domaines diplomatique et militaire va également s’élargir », a affirmé le Général de Brigade Efroni. « Il est important que nos enquêtes soient également considérées à l’étranger comme ouvertes et authentiques. »

Le Général de Brigade Efroni a commencé sa carrière militaire dans le Corps des Renseignements. Il a également suivi une formation de droit. Il a succédé il y a quatre mois à Avichai Mendelblit, qui avait occupé ce poste pendant sept ans.

L’unité de la Justice Militaire : son rôle est de juger les soldats sur des crimes relatifs à une violation du droit civil ou militaire

L’unité de la Justice Militaire est un organisme qui aide les différentes unités de Tsahal à accomplir leurs missions et à maintenir l’ordre général. Leur moyen d’action est le conseil et l’assistance en matière de droit et de législation.

Cette unité, fondée en 1949, est une unité militaire indépendante. C’est l’organe judiciaire de l’armée israélienne. Les tribunaux reposent sur la croyance dans le respect de la loi,  qui est l’un des piliers de la justice de l’État d’Israël. Leur rôle est de juger les soldats sur des crimes relatifs à une violation du droit civil ou militaire.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :