Aller au contenu principal

18 janvier 2012

Communiqué officiel : Benny Gantz à l’OTAN : «Ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous serons en mesure de dissuader les extrémistes»

par Tsahal - Armée de Défense d'Israël

Voici les principaux extraits du discours du Chef d’État-major de Tsahal, le Lieutenant-général Benny Gantz lors du forum du Dialogue Méditerranéen de l’OTAN.

«Au cours de l’année qui s’est écoulée et depuis la dernière réunion, la situation stratégique pour l’OTAN et Tsahal a considérablement changé. Avec les changements positifs et le nouvel espoir soulevé au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, nous devons également envisager des éventualités dramatiques et faire face à des risques de plus en plus sérieux».

«Il est clair pour nous que les transitions qui ont lieu sont une affaire interne à ces pays. Nous espérons que les changements dans notre région mèneront à une plus grande stabilité au Moyen-Orient et que les accords bilatéraux avec nos voisins continueront à être respectés. Nous espérons que cela conduira à des relations amicales et à un meilleur avenir pour la région et le monde entier.

Dans le même temps, tout en espérant le meilleur, nous devons prévoir le pire. Un grand nombre d’armes modernes doivent encore être mises en sécurité. Un grand nombre d’entre elles ont déjà été transférées via les réseaux de contrebande aux différentes frontières pour rejoindre des groupes terroristes. Ces armes mettent en danger la vie de nombreux civils innocents dans le monde entier».

«La situation actuelle constitue un terrain fertile pour les extrémistes, pour répandre leur message de haine, pour menacer notre tranquillité et la vie quotidienne de notre peuple. La décision de l’OTAN d’adopter un bouclier de défense anti-missiles au sommet de Lisbonne reflète le danger global que représente les armes non-conventionnelles. Toutefois, les capacités de défense contre les missiles balistiques doivent rester la dernière mesure défensive envisageable. Nous devons commencer beaucoup plus tôt, en empêchant la propagation des armes de destruction massive et leurs vecteurs.»

«La nature du conflit est plus compliquée que par le passé, étant donné que pour ces ennemis, la vie humaine n’a aucune valeur. Elle n’est bonne qu’à être détruite. Ils entreposent des armes létales et tirent ces missiles sur des maisons, des écoles et des lieux de culte, mettant grandement en danger la vie des civils. Ils attaquent des civils innocents dans l’intention claire de déchirer nos sociétés et d’instiller la peur dans le coeur de chaque personne.»

«Toute stratégie internationale efficace pour faire face à ces menaces doit impliquer le renforcement des modérés et l’affaiblissement des extrémistes. Ce n’est qu’en travaillant ensemble, qu’en utilisant à la fois la puissance douce et la puissance dure et coercitive que nous serons en mesure de dissuader les extrémistes et à long terme d’en venir à bout.

Israël, comme l’OTAN, voit dans le Dialogue Méditerranéen un cadre favorable à l’échange avec nos voisins comme avec avec nos alliés. A la lumière des changements dans la région survenus au cours de la dernière année écoulée, désormais plus que jamais, le Dialogue Méditerranéen permet un échange d’idées sur des sujets d’importance mondiale et régionale.»

«Nous croyons que la décision de l’OTAN d’améliorer ses relations avec les pays partenaires prise à Lisbonne est extrêmement importante, pour les deux côtés. Israël se réjouit de la mise en oeuvre de cette politique.»

«J’aimerai conclure mon discours par une citation extraite des « Maximes des Pères », un traité d’éthique juive écrit en Israël il y a plus de 2000 ans : ‘Qui est sage? Celui qui apprend de chaque homme…Qui est honorable ? Celui qui honore son prochain.’ En dépit du nombre important d’années écoulées, particulièrement en ces temps difficiles, ce conseil est toujours pertinent dans le cadre des discussions qui se tiennent ici. Il reflète l’importance de la coopération avec l’OTAN et le dialogue au sein de ce forum».

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :