Aller au contenu principal

14 décembre 2011

1

Pour le Chef d’État-major Benny Gantz, Tsahal fait face à une situation absurde

par Israel Defense Forces

Tsahal condamne les actions des militants d’extrême-droite. L’armée continuera à faire appliquer la loi.

«Malheureusement, la nuit dernière, se sont produits des évènements très graves», a déclaré mardi (13 décembre) le Chef d’État-major Benny Gantz, en référence aux évènements survenus en Judée-Samarie et dans la vallée du Jourdain la nuit précédente.

«Ces évènements prémédités étaient violents. Tsahal, dont le rôle est de protéger le peuple, a dû se protéger elle-même. C’est une situation absurde et déraisonnable».

Pour le Commandant du Commandement de la Région Centre, le Général de Division Avi Mizrahi, «l’armée israélienne va continuer à se conformer aux ordres venant du gouvernement. Nous sommes un pays démocratique. Nous allons faire appliquer la loi malgré l’opposition de certains qui pensent pouvoir nous en décourager».

Lundi soir, environ 50 militants d’extrême-droite ont infiltré une base de la Division Régionale d’Ephraïm, mettant le feu à des pneus et jetant des pierres sur des véhicules, les endommageant également avec des bouteilles de peintures et en plaçant des clous sur la route. Les force de Tsahal ont expulsé les émeutiers de la base en coopération avec les forces de police.

En outre, des pierres ont été lancées sur le véhicule du Commandant de la Division Régionale d’Ephraïm.

Toujours lundi soir, Tsahal a expulsé 17 autres militants d’extrême-droite d’une zone militaire fermée dans laquelle ils avaient pénétré, à proximité de la frontière israélo-jordanienne.

Publicités
Un commentaire

Rétroliens & Pings

  1. La Semaine de Tsahal en images (du 11/12 au 18/12) | Armée de Défense d'Israël

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :