Aller au contenu principal

13 décembre 2011

5

La Commandante de la Branche des Ressources Humaines de Tsahal est récemment rentrée d’une visite en France

par Israel Defense Forces

Au cours de sa visite, le Général de Division Orna Barbivaï a présenté au Sous-chef d’état-major français en charge des ressources humaines l’égalité des chances et l’incorporation croissante des femmes au sein de l’armée notamment à des postes de commandement. 

La Commandante de la Branche des Ressources Humaines de Tsahal, le Général de Division Orna Barbivaï et le Sous-chef d'état-major français en charge des ressources humaines, le Général de corps d'armée Bruno de Bourdoncle de Saint-Salvy

La Commandante de la Branche des Ressources Humaines, le Général de Division Orna Barbivaï, est récemment rentrée d’un voyage en France au cours duquel elle a rencontré le Sous-chef d’état major français en charge des ressources humaines, le Général de corps d’armée Bruno de Bourdoncle de Saint-Salvy ainsi que des représentants de la communauté juive de France.

Orna Barbivaï, première femme Générale de Division au sein de Tsahal, a présenté l’incorporation des femmes au sein de l’armée israélienne, sa vision de l’égalité des chances ainsi que les valeurs éthiques fondamentales des militaires israéliens.

Elle a insisté sur l’augmentation grandissante du nombre de femmes occupant des postes importants au sein de l’armée israélienne, notamment dans les unités d’infanterie ou encore dans le renseignement militaire.

Selon le Sous-chef d’état major français en charge des ressources humaines, Bruno de Bourdoncle de Saint-Salvy, seulement 15% du personnel militaire français est composé de femmes et encore moins sont nommées à des postes de haut niveau.

Tandis que les femmes représentent 33% des soldats israéliens et 51% des officiers de Tsahal en service régulier comme en réserve.

Le Général de Division Barbivaï a également présenté une branche professionnelle de la Branche des Ressources Humaines de Tsahal, notamment responsable du suivi des soldats blessés, de l’assistance aux familles endeuillées ainsi que de la localisation des soldats disparus.

L’armée française ne disposant pas d’une branche similaire, le Général de Division Barbivaï a suggéré une coopération visant à en créer une.

Lors de cette visite, la chef de la Branche des Ressources Humaines de Tsahal a été l’invité d’honneur du gala annuel du fonds LIBI en France et a également rencontré les dirigeants de la communauté juive de France, qui se sont montrés particulièrement impressionnés.

«La communauté juive de France a été très accueillante. La préoccupation des juifs de France pour Tsahal et ses soldats est totale. La communauté juive de France, qui est un partenaire important, est essentielle», a notamment déclaré le Général de Division Orna Barbivaï.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :