Aller au contenu principal

11 décembre 2011

Week-end de tension en Judée-Samarie

par Israel Defense Forces

Ce week-end, regain de tension en Judée-Samarie. Des explosifs ont notamment été utilisés contre des forces de Tsahal.

Émeute en Judée-Samarie

Une augmentation significative des activités terroristes en Judée-Samarie a été signalée au cours du week-end. Plusieurs attaques contre les forces de sécurité et les soldats de Tsahal ont été rapportées, notamment des attaques à l’explosif.

Vendredi (9 décembre), un explosif a été enclenché le long de la clôture de sécurité au nord de la ville de Modi’in. Aucun dommage ou blessé n’ont été signalés. Il a été découvert ultérieurement que l’explosion résultait d’une cuve de gaz cachée dans un pneu.

Par ailleurs, des explosifs ont été lancés vendredi soir à côté de Nitzanei Oz en Judée-Samarie et ont déclenché un incendie dans une usine de la zone industrielle. Les pompiers israéliens et palestiniens ont travaillé ensemble pour éteindre le feu. Cet incident fait actuellement l’objet d’une enquête.

L’utilisation d’explosifs contre des soldats et dans des zones civils a continué tout au long du week-end. Trois explosifs ont été lancés contre des gardes-frontières près de Jérusalem. Trois autres engins explosifs ont été lancés sur la route 443, vers Jérusalem. Encore une fois, aucun dommage ou blessé n’ont été signalés. Les soldats de Tsahal ont lancé une enquête dans la zone.

Environ 100 Palestiniens ont participé à une émeute violente près de la ville de Kedumim ce samedi (11 décembre), lançant des pierres sur les forces de sécurité qui ont répondu à l’aide de moyens de dispersion d’émeutes non létaux. L’émeute, qui dégénérait d’une manifestation illégale, a été dispersée avec succès.

Au même moment, environ 25 Palestiniens ont participé à une émeute violente à proximité de Beitar Ellit, toujours en Judée-Samarie. Les soldats ont arrêté deux des émeutiers et les ont transférés en Israël pour poursuivre leur enquête.

Pendant la nuit, des soldats de Tsahal ont découvert un engin explosif improvisé près de Nitzanei Oz, à proximité du lieu où des explosifs avaient été lancés la veille. Pendant que les forces de sécurité désamorçaient l’engin, environ 20 Palestiniens ont manifesté de façon violente dans la zone.

Environ 50 autres Palestiniens ont participé à une émeute violente au nord de la ville de Modi’in. Ils ont lancé des pierres sur les forces de sécurité, qui ont répondu par des moyens de dispersion d’émeutes non létaux. Aucun dommage ou blessé n’ont été signalés.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :