Aller au contenu principal

11 décembre 2011

La police militaire ouvre une enquête sur la mort de Mustafa Tamimi lors d’une émeute violente

par Israel Defense Forces

Mustafa Tamimi a participé à une émeute violente, jetant des pierres sur les forces de sécurité. Celles-ci ont répondu en lançant des gaz lacrymogènes.

La police militaire a commencé son enquête après le décès d’un Palestinien de 27 ans, Mustafa Tamimi, mort à la suite d’une émeute violente et illégale près du village de Halamish en Judée-Samarie.

Plusieurs centaines de Palestiniens ont entraîné une émeute près de Halamish et ont lancé des pierres sur les forces de sécurité qui ont répondu avec des moyens de dispersion d’émeutes. Ces moyens sont définis comme non-létaux et sont utilisés pour la dispersion de manifestations violentes dans de nombreux pays européens.

Pendant l’émeute, les soldats ont reçu un rapport faisant état d’un émeutier blessé. Le personnel médical de Tsahal a commencé à traiter le blessé et l’ont évacué vers un hôpital israélien. Plus tard, il est décédé des suites de ses blessures.

Les premières investigations indiquent que Tamimi lançait des pierres sur les soldats de l’armée israélienne qui ne répondaient qu’avec du gaz lacrymogène et non avec des balles en caoutchouc. Un lance-pierre a été retrouvé sur le corps de Tamimi.

Le Commandement de la région centre et la police militaire ont ouvert une enquête sur les circonstances de cet incident.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :