Aller au contenu principal

4 décembre 2011

2

Un hôpital israélien et l’Administration Civile sauvent la vie d’un enfant palestinien

par Israel Defense Forces

L’Administration Civile a coordonné la venue en Israël et subventionné un traitement qui a sauvé la vie d’un enfant palestinien. 

Souffrant d’une insuffisance rénale chronique, Abdullah Ramal est entré, au mois de septembre, en Israël pour y subir une opération qui lui a sauvé la vie. Le garçon palestinien de cinq ans a subi un traitement de dialyse douloureux à l’hôpital Shaarei Tsedek avant d’être transférer à l’hôpital Bellinson de Petach Tikvah pour une transplantation.

Son père, Ibrahim, a pu lui donner un rein avec l’aide de l’Administration Civile israélienne en Judée-Samarie qui a coordonné et financé les deux opérations. La facture de ces procédures et des médicaments s’élève à 380 000 nouveaux shekels, prise en charge à 100% par l’Administration Civile.

En tout, l’Administration Civile a donné plus de 2,5 millions de nouveaux shekels en 2011 afin de permettre à cinq familles palestinienne de bénéficier de greffes d’organes.

Il y a seulement quelques années, la soeur d’Abdullah a reçu un rein de sa mère. Toutefois en raison de problèmes de sécurité lors de la deuxième intifada, le passage aux frontières a été fortement restreint. Ainsi, la famille Ramal avait dû se rendre en Arabie Saoudite pour finaliser l’opération.

Les deux greffes ont été mené avec succès. Cependant, la greffe d’Abdullah est le symbole et le fruit d’une augmentation de la sécurité et de la stabilité ainsi que des efforts de l’Administration Civile en Judée-Samarie pour promouvoir la coopération.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :