Aller au contenu principal

1 décembre 2011

«Suite aux derniers bouleversements, la situation régionale est loin d’être stabilisée»

par Israel Defense Forces

Le Commandant du Commandement du Front Intérieur explique que la menace des roquettes est de plus en plus forte et décrit les mesures que l’armée israélienne a prises pour améliorer la défense civile. 

«Nous sommes au beau milieu d’une agitation régionale telle que le Moyen-Orient n’en a pas connue depuis de nombreuses années», a déclaré mercredi (30 novembre) le Commandant du Commandement du Front Intérieur, le Général de division Eyal Eisenberg. Ce dernier s’est exprimé lors d’une allocution à la conférence annuelle des chefs des conseils régionaux d’Israël.

«Cette crise est loin de se stabiliser»

Dans son discours, le Général Eisenberg a abordé les troubles au Moyen-Orient ainsi que l’importance de la résilience nationale dont fait preuve Israël dans les situations d’urgence, tant à court qu’à moyen terme.

Le Général de division Eisenberg a fait référence au processus démocratique que certains pays arabes traversent suite aux révolutions. Ces révolutions, qui pour le Général Eisenberg, ont été rendues possibles par les réseaux sociaux.

Il a également parlé des changements sur le champ de bataille et leurs implications pour le système israélien de la défense passive.

«Dans le passé, Israël a dû faire face à des défis décisifs lors des guerres ou des opérations», a expliqué le Général Eisenberg. «Aujourd’hui, les efforts des terroristes sont différents. Leur approche également. C’est celle de l’érosion et de l’usure.

Dans cette situation, le Front Intérieur est l’élément le plus faible et le plus problématique».

Le Général de division Eisenberg a rappelé que depuis la Seconde Guerre du Liban, au cours de laquelle près de 4000 roquettes ont été tirées sur Israël, l’ennemi s’est réapprovisionné en roquettes et a travaillé à renforcer la menace que représente les roquettes pour Israël.

«Des missiles sont pointés sur Israël et le Front Intérieur et ils peuvent être lancés à tout moment», a déclaré le Général de division Eisenberg. «Leur quantité, leur dangerosité, leur portée et leur précision ont augmenté».

Le Général de division Eisenberg a abordé un certain nombre de mesures qu’Israël a prises pour améliorer sa préparation aux situations d’urgence, y compris une augmentation du nombre de sirènes et la création d’un système d’alerte plus fiable et précis.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :