Aller au contenu principal

23 novembre 2011

Judée-Samarie : moins de fusillades, moins d’attaques à l’explosif et moins de jets de pierres

par Israel Defense Forces

Une étude portant sur les évènements des cinq dernières années en Judée-Samarie réalisée par le Commandement de la Région Centre montre une diminution du nombre d’attaques terroristes contre Israël : moins de jets de pierres, moins de fusillades et moins d’attaques à l’explosif.

En 2006, presquer 600 fusillades ont eu lieu, dans lesquelles des Palestiniens ont pris pour cible des civils juifs de Judée-Samarie, alors qu’en 2010, on en a recensé 11 uniquement. Au cours de la première moitié de l’année 2001, cinq attaques de ce type ont eu lieu.

« La Judée-Samarie est une région beaucoup plus calme que par le passé, bien que le terrorisme y existe encore. Je me souviens notamment de la fusillade d’août 2010 à Beit Hagai, ou du meurtre de cinq membres de la famille Fogel en mars dernier par un terrorise de Judée-Samarie », a déclaré le Commandant de la Région Centre.

De plus, 2 attaques au couteau  par des terroristes sur des civils israéliens ont eu lieu en 2010 contre 14 en 2009. Le nombre d’explosifs utilisés a diminué de moitié au cours de la première moitié de cette année, en comparaison à 2010.  De janvier à septembre 2011, environ 1900 incidents au cours desquels des Palestiniens ont pris pour cible des civils et des soldats israéliens ont été rencensés. On a donc observé une diminution de 20% de ce type d’attaques par rapport à 2009.

Cette diminution relative du nombre d’attaques terroristes a également eu des répercussions sur les activités aux frontières. « Il y a deux ans, la Judée-Samarie comptait 40 checkpoints, et il n’en reste aujourd’hui que 10, dont la plupart restent ouverts la majeure partie du temps sauf en cas d’alertes exceptionnelles », a ajouté l’officier.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :