Aller au contenu principal

22 novembre 2011

1

Opération Moïse : Il y a 27 ans, des juifs d’Éthiopie sont rapatriés en Israël dans le plus grand secret

par Israel Defense Forces

Il y a tout juste 27 ans, l’armée israélienne lançait l’Opération Moïse, qui visait à rapatrier clandestinement des Juifs d’Éthiopie du Soudan vers l’État d’Israël. 

Le rapatriement des Juifs d’Éthiopie en Israël se déroula en trois temps, rythmés par les évolutions de la situation économico-politique éthiopienne de l’époque. Tsahal a pris part activement à ces trois opérations de rapatriement.

Opération Moïse (21 Novembre 1984 – 5 Janvier 1985)

L’Opération Moïse fut une opération de rapatriement clandestin des Juifs d’Éthiopie du Soudan vers l’État d’Israël dans laquelle l’armée israélienne fut impliquée.

Lancée le 21 novembre 1984, l’opération permit le transport aérien de 8000 personnes jusqu’au 5 janvier 1985. Des milliers de juifs éthiopiens avaient fui à pied l’Éthiopie pour rejoindre des camps de réfugiés au Soudan, pendant la famine de 1984. On estime à 4000 le nombre de décès au cours de cet exode. Plus d’un millier d’enfants se retrouvèrent en Israël, séparés de leur famille restée en Afrique, jusqu’à la réalisation de l’Opération Salomon en 1991.

Opération Josué (1985)

L’Opération Josué, également appelée Opération Reine de Saba, est une opération menée en 1985 par l’État d’Israël avec l’aide des États-Unis dans laquelle l’armée israélienne fut largement impliquée pour transférer Juifs originaires d’Éthiopie du Soudan vers Israël.

Cette opération fait suite à l’Opération Moïse qui avait déjà permis l’émigration de 8000 personnes vers Israël.

Opération Salomon (24 Mai 1991 – 4 Juin 1991)

L’Opération Salomon , qui débuta le 24 mai 1991, permit d’amener 14 400 Juifs éthiopiens en Israël en l’espace de 33 heures, grâce à une opération aérienne spéciale dirigée par le Vice Chef d’État-major de l’époque Amnon Lipkin-Shahak. Elle faisait suite aux opérations Moïse et Salomon dans les années 1984-1985.

Contexte

Au début de l’année 1991, le dirigeant éthiopien Mengisto Haile Mariam devait faire face à des groupes de rebelles qui se rapprochaient peu à peu de la capitale éthiopienne d’Addis Abeba. Les rebelles représentaient une réelle menace contre le pouvoir de Mangisto.

La déstabilisation du régime Mangisto suscitait la crainte sur le sort de milliers de Juifs éthiopiens  désireux de s’installer en Israël, et dont le projet d’immigration serait mis en péril par l’arrivée au pouvoir des rebelles.

L’Opération

Le gouvernement israélien, dirigé par le Premier Ministre Yitzhak Shamir, entama des négociations avec le leader éthiopien dans le but d’accélérer le transfert des Juifs d’Éthiopie vers Israël.

Après être parvenu à un accord avec le gouvernement éthiopien, le gouvernement israélien chargea l’armée israélienne de mettre au point une opération aérienne pour rapatrier les Juifs éthiopiens en Israël.

L’opération, unique en son genre, fut un grand succès. Dans un laps de temps d’environ 33 heures seulement, 35 avions de la compagnie israélienne El Al et des avions de transport militaire Hercules C-130 firent 41 allers-retours et transportèrent 14 400 Juifs d’Éthiopie en Israël. Cette opération a établi le record du nombre de passagers transportés par un Boeing 747 en un vol, avec 1 222 passagers (1 087 enregistrés plus les enfants en bas âge).

Publicités
Un commentaire

Rétroliens & Pings

  1. Deux Semaines de Tsahal en images (du 20/11 au 04/12) | Armée de Défense d'Israël

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :