Aller au contenu principal

15 novembre 2011

Tsahal s’entraîne à réagir en cas d’ attaque à l’aide d’engins explosifs improvisés en Judée-Samarie

par Israel Defense Forces

Hier (14 novembre), une attaque terroriste de grande ampleur au Tombeau des Patriarches à Hébron a été simulée, faisant des dizaines de blessés et de morts.

Simulation d'attaque terroriste en Judée-Samarie

L’une des  simulations les importantes depuis des années a été organisée hier (14 novembre) afin de préparer l’armée israélienne et les équipes médicales civiles et militaires aux différents scénarios d’attaques terroristes possibles.

Les commandants de la Brigade de Judée, une brigade dont les soldats opèrent exclusivement en Judée-Samarie, ainsi que des équipes médicales civiles et militaires qui ont l’habitude de travailler aux côtés des soldats dans la région, ont suivi une formation en vue de l’évènement.

Cet exercice est le plus important mené par cette brigade depuis des années. En effet, de nombreuses forces civiles et militaires étaient également mobilisées.  Il est censé permettre aux différents acteurs d’agir de manière coordonnée après une attaque terroriste, autant sur le plan opérationnel que médical. Il s’agit également de mieux gérer le travail des  commandants sur le terrain et des équipes d’urgence militaires et civiles qui opèrent aux côtés de la Brigade de Judée.

Sur le terrain,  une attaque terroriste de grande ampleur au Tombeau des Patriarches à Hébron a été simulée, faisant des dizaines de blessés et de morts.

« Nos forces opèrent en milieu urbain, au milieu de la population civile il est donc évident que n’importe quel incident impliquera la vie de civils. Par conséquent, cet exercice est essentiel», a expliqué le Lieutenant-Colonel Shachar Speda à notre épique, l’un des commandants de la Brigade. « Le Tombeau des Patriarches est visité par la plupart des habitants de la région au moins une fois par semaine »

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :