Aller au contenu principal

7 novembre 2011

3

Gros plan sur… Les combattants druzes de Tsahal

par Israel Defense Forces

La plupart des combattants druzes choisissent de servir dans le Bataillon Herev. Gros plan sur ce bataillon, symbole fort de l’engagement de la communauté druze aux côtés de l’armée israélienne.

Soldats du Bataillon Herev

Le Bataillon ‘Herev’ est un bataillon combattant d’infanterie unique en son genre en ce sens qu’il est constitué exclusivement de soldats originaires de la communauté druze. Aujourd’hui, 83% des Druzes choisissent de s’enrôler dans Tsahal, dont la plupart dans des unités combattantes. Ce pourcentage est bien plus élevé que celui des Juifs israéliens qui rejoignent les rangs de Tsahal. Parmi les Druzes qui servent dans une unité combattante, 87% s’enrôlent dans le Bataillon ‘Herev’, un bataillon qui effectue des missions de sécurité de routine.

Un peu d’histoire

Il est difficile de dater avec précision l’établissement des premiers liens entre la communauté druze et la communauté juive. Dès la fin des années 1930, les Druzes s’impliquèrent dans la lutte contre la grande révolte arabe en Palestine mandataire. Dès l’annonce de l’indépendance d’Israël en 1948, ils combattirent aux côtés des Juifs pour la survie du jeune État.

La première unité druze, appelée l’unité 300, a été créée en 1948. Chargée d’infiltrer les lignes ennemies et de collecter des informations, elle fut engagée dans des actions de représailles au début des années 1950. Elle s’est développée par la suite en une compagnie de reconnaissance. Depuis 1968, les Druzes ont accès à un programme de formation au combat spécifique. A l’origine, ce programme se déroulait au sein de la compagnie druze de reconnaissance dans les régions d’Arava et du Sinaï. Aujourd’hui il se déroule au sein du Bataillon ‘Herev’, créé en 1974 par le Général de Brigade Hail Tzalach. Son nom « Herev » (litt. :  épée) lui a été attribué par le Colonel Navia Marai dans les années 1980. Les meilleures recrues parmi la jeunesse druze choisissent d’intégrer ce bataillon, et la plupart des officiers supérieurs issus de la communauté druze y ont fait leurs classes.

Le Bataillon ‘Herev’ a participé à l’Opération Litani en 1978, et aux deux guerres qui ont opposé Israël au Liban.

Vendredi dernier (4 novembre), le Chef d’État-major s’est rendu auprès des communautés bédouine et druze qui célèbrent actuellement la fête religieuse de l’Aïd al-Adha et a salué leur engagement aux côtés de Tsahal. Pour accéder à l’article, cliquez ici.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :