Aller au contenu principal

6 novembre 2011

1

Album Photos : Des pilotes israéliens en Sardaigne

par Israel Defense Forces

L’objectif de cet exercice qui a duré plus d’une semaine était de s’entraîner à mener des opérations  dans un pays étranger d’une part, et dans un environnement inconnu, dont le paysage présente des particularités auxquelles l’aviation israélienne n’est pas habituée d’autre part. 

Une délégation de l’armée de l’air israélienne s’est envolée la semaine dernière pour la Sardaigne afin d’effectuer un exercice conjoint avec l’armée de l’air italienne.

«Notre collaboration avec l’armée de l’air italienne a été positive à tous les niveaux», a déclaré le Lieutenant-colonel Yiftah, commandant de la délégation.

L’armée de l’air italienne a envoyé pour l’exercice ses avions de combats modernes de type «Eurofighter Typhoon» à bord desquels des pilotes de chasse israéliens ont exceptionnellement été autorisés  à prendre place.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les exigences de l’exercice étaient particulièrement complexes  « La profondeur et la complexité des exercices effectués sont la preuve que cette délégation était très importante », a déclaré le Colonel I. Nir, le Commandant de la base de Ramat David. « Je suis très fier de voir que nos avons ont pris part à un exerice d’une telle difficulté avec les Italiens »

«Nous avons rapidement crée une relation amicale et franche. De plus, nous avons eu la chance de voler dans des espaces extrêmement vastes, dont la superficie est supérieure à la superficie totale de l’État d’Israël et nous avons suivi des itinéraires de vol très complexes à bord d’avions qui possèdent des capacités exceptionnelles. »

Il était également question de renforcer les liens avec l’armée de l’air italienne et de mieux connaître la doctrine de combat de l’OTAN.

La délégation de l’aviation israélienne était composés des escadrons «Chevaliers du Nord» et «Premier Jet», qui ont volé à bord de F16 de type C et de l’escadron «Vallée» volant à bord de F16 de type D. Ces escadrons de combat étaient accompagnés par l’escadron de contrôle «Dakota»,  au sein duquel vole l’avion Gulfstream 5 G-550 équipé d’un radar.

«C’était très impressionnant», a déclaré le Major Danny, le commandant opérationnel de la délégation. «L’avion possède d’énormes capacités. »

Advertisements
Un commentaire

Rétroliens & Pings

  1. Deux Semaines de Tsahal en images (du 23/10 au 05/11) | Armée de Défense d'Israël

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :