Aller au contenu principal

31 octobre 2011

1

De nouveaux objets permettent de protéger la vie des civils israéliens des tirs de roquettes ennemis

par Israel Defense Forces

Le Commandement du « Front Intérieur » opère dans diverses situations d’urgence, et est spécialisé dans le domaine de la protection des civils, notamment lorsque celle-ci vit sous la menace des tirs de roquettes.

Soldate du Commandement du Front Intérieur. Photo : Nellu Cohn, extrait du livre "TZAHAL"

Dernièrement, des nouveaux objets de protection surprenants en cas de tirs de roquettes ont été mis au point par le Commandement du Front Intérieur .

Le Commandement du Front intérieur a mis au point plusieurs objets et procédés, afin de protéger les civils qui vivent sous la menace des tirs de roquettes. Ces moyens constituent une protection supplémentaire, en plus des bunkers, abris et autres pièces sécurisées déjà existantes.

Le Commandement du Front Intérieur a récemment terminé de tester ces objets et leur de résistance en cas d’explosion a notamment été mise à l’épreuve : lors des tests effectués il y a six mois, ces objets étaient capables de résister à une explosion.

Parmi les différents objets, on trouve un «lit de protection», qui a l’apparence d’un lit traditionnel, alors qu’il peut se transformer en un «abri sécurisé» si une alerte retentit. Il s’agit d’une protection utile et une alternative efficace dans le cas où la personne se trouve dans un endroit qui ne dispose pas d’espace sécurisé, comme c’est par exemple le cas dans certains appartements.

Dans la même lignée, une armoire spéciale a été mise au point, également capable de se transformer en un petit abri sécurisé en cas d’alerte.

Le Commandement du Front intérieur est également en train de tester une peinture spéciale qui pourrait empêcher dans une certaine mesure l’effondrement d’un mur frappé par une roquette. De plus, des vêtements spéciaux, qui protègeraient les civils des ondes de choc provoquées par un effondrement, seraient sur le point de faire leur apparition sur la liste des mesures de sécurité à adopter en cas d’une alerte après un tir de roquette.

Retour sur les origines de la mission de protection des civils par le Commandement du Front Intérieur

Le Commandement du « Front Intérieur » a été créé en 1992 après la Guerre du Golfe, qui est à l’origine de la prise de conscience que l’intérieur du territoire est un front au même titre que n’importe quel autre endroit en temps de guerre. Pendant cette guerre, l’État d’Israël fut victime de lourdes attaques de missiles et était incapable de se défendre. Par conséquent, Tsahal lança une campagne visant à informer et protéger la population civile, et à distribuer des kits de protection personnelle conçus pour la défense contre des armes non conventionnelles. L’armée publia également la ligne de conduite à adopter pour préparer des abris isolés et protégés dans chaque maison, des instructions sur la façon de porter des masques à gaz et des conseils sur le comportement à avoir en cas de déclenchement des sirènes d’alerte. Cette même année, un quatrième commandement fut fondé, le Commandement du « Front Intérieur ». Le Général de Division Ze’ev Livne fut nommé premier Commandant de ce commandement.

Le Commandement du « Front Intérieur » opère dans diverses situations d’urgence, et est spécialisé dans le domaine de la protection des civils. C’est en temps de crise que le Commandement du « Front Intérieur » est le plus sollicité.

Il utilise une grande partie de ses ressources afin d’avertir la population des risques et menaces et de préparer les citoyens à y faire face. Sa mission est de sauver des vies. Il prend part à des missions de sauvetage et secourisme en Israël et dans le monde entier, notamment après des attaques terroristes, des inondations, des incendies, etc. Il est responsable de la zone qui s’étend d’Acre au nord jusqu’à Ashkelon au sud du pays.

Le commandant actuel du Commandement du « Front Intérieuré est le Général de Division Eyal Eisenberg.

En novembre 1988, le premier exercice de défense nationale fut organisé dans les institutions éducatives : les étudiants de l’ensemble du pays s’entraînèrent à se réfugier dans des abris et à utiliser leurs kits de protection. Depuis, l’exercice se déroule annuellement dans toutes les institutions éducatives israéliennes.

Ce commandement regroupe les unités suivantes : bataillons NBC (Nucléaire, Biologique et Chimique), bataillons d’extirpation, unité nationale de recherche et sauvetage, compagnies de recherche et sauvetage, unité d’identification des victimes et blessés.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :