Aller au contenu principal

24 octobre 2011

1

L’armée de l’air rend hommage à Erez Weizman, grande figure et héros de l’État d’Israël

par Israel Defense Forces

La base de l’armée israélienne de Ramat David portera désormais le nom de celui qui a été pilote de chasse pendant la Guerre d’Indépendance (1947-1949), puis Commandant de l’armée de l’air (1956-1968), et enfin Président de l’État d’Israël (1993-2000).

Ezer Weizman, grande figure de l'armée israélienne

Une grande figure  israélienne

Ezer Weizman rejoint l’Armée britannique en 1942, afin de contribuer à l’effort de guerre britannique contre les Nazis. Pilote dans la Royal Air Force (la RAF), il effectue ses premiers combats en Inde.

En 1946, après sa démobilisation, il rejoint l’Irgoun, de son nom complet « Irgoun Tsvaï Léoumi » ( litt. Organisation Militaire Nationale),  une organisation clandestine qui opérait en Palestine mandataire dans les années 1930 et 1940.

En 1948, il est pilote de chasse pour le compte de la Haganah — l’un des ancêtres de Tsahal – et participe aux combats de la Guerre d’Indépendance de l’État d’Israël (1948 – 1949).

Weizman et l’armée de l’air israélienne

Weizman est un des fondateurs de l’armée de l’air israélienne. En 1958, à l’âge de 34 ans seulement, il est nommé Commandant de l’armée de l’air, fonction qu’il exerce jusqu’en 1966.  Sa contribution à la victoire lors de la Guerre des Six Jours (1967) est essentielle, en tant que chef des opérations de l’armée de l’air. Il quitte l’armée en 1969 et se lance dans une carrière politique.

Entre 1993 à 2000, Weizman devient le septième président de l’État d’Israël. Il meurt en 2005 à l’âge de 80 ans.

 Ezer Weizman est le neveu de Chaim Weizmann, le premier Président de l’État d’Israël.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :