Aller au contenu principal

18 octobre 2011

2

« Cet engagement envers nos soldats reflète le caractère sacré que nous accordons à la vie »

par Israel Defense Forces

Communiqué officiel : Lettre du Chef d’État-major Benny Gantz, à l’occasion du rapatriement de Gilad Shalit en Israël.

Gilad Shalit et le Chef d'État-major Benny Gantz

Soldats de Tsahal, en service régulier ou de réserve,

Le 24 juin 2006, un équipage de la 188ème brigade de la division «Barak» du Corps de Blindé Mécanisé a été déployé pour effectuer une mission de routine le long de la frontière avec la bande de Gaza , à proximité du point de passage de Kerem Shalom.

Au cours de cette mission, le matin du 25 juin, l’équipage du tank a été victime d’une attaque terroriste. Cette attaque a causé la mort du Commandant du tank, le Lieutenant Hanan Barak et du Sergent-chef Pavel Slozker. Qu’ils reposent en paix.

Le Sergent-chef Roee Amitai a été blessé et le Sergent-chef Gilad Shalit a été enlevé. Aujourd’hui, avec le retour de Gilad Shalit dans son pays, auprès de son peuple et de sa famille, cette mission se termine enfin.

Pendant les cinq années de captivité de Gilad Shalit, les soldats de l’armée israélienne et leurs commandants n’ont jamais cessé leurs efforts pour qu’il rentre un jour chez lui.

En accord avec les hauts responsables de la sécurité de l’État d’Israël, nous avons fait tout notre possible sur le plan opérationnel, politique et au niveau des Renseignements militaires. Pendant toutes ces années, nous avons plusieurs fois regardé la famille Shalit dans les yeux, et nous leur avons juré que nous ne serions pas tranquilles tant que leur fils ne serait pas de retour auprès d’eux.

Notre démarche, et en particulier les efforts des équipes de négociations, ont souligné l’implication de l’État d’Israël et de l’armée israélienne pour ramener un soldat envoyé en mission, et dont il n’est pas revenu.

Cet engagement vient de l’esprit de camaraderie qui règne au sein de l’armée israélienne, esprit qui sera toujours au coeur des actions de l’armée israélienne et de son code morale.

Le code éthique de l’armée israélienne définit la responsabilité que nous avons envers nos soldats et notre sens de la mission. Cet engagement envers nos soldats, reflète peut être plus que toute autre valeur figurant dans ce code éthique, le caractère sacré que nous accordons à la vie.

Cette décision difficile a été prise par le Gouvernement israélien après que tous les aspects de l’accord, et le lourd tribut qu‘il représente, ont été pris en considération. Nos coeurs sont avec les familles des victimes des attaques terroristes et nous leur promettons de poursuivre nos efforts incessants pour défendre l’État d’Israël.

Aux soldats et aux commandants de Tsahal,

Les ennemis d’Israël essaient constamment de nuire à ses citoyens et à sa souveraineté. L’armée israélienne agira avec force et détermination contre tout élément qui menace l’État d’Israël.

Nous sommes prêts à faire face à tous les défis que cet accord implique et nous opérerons fermement contre tout ce qui pourrait mettre en danger notre pays et nos citoyens.

Nous continuerons à faire tout notre possible pour ramener ceux qui sont encore portés disparus ou en captivité. Nous promettons à leurs familles que nous ne cesserons jamais nos efforts et que nous examinerons avec le plus grand intérêt tout renseignement portant sur le lieu où ils pourraient être détenus. C’est notre devoir.

A Gilad Shalit,

Les commandants et les soldats de l’armée israélienne te respectent et saluent ta ténacité et ta détermination pendant ces cinq années. Nous continuerons à te soutenir, autant de temps que tu en auras besoin.

Au nom de tous les soldats, qui portent la responsabilité de la sécurité du pays, qu’ils servent sur la terre, l’eau, ou dans l’air, dans un bureau ou sur le terrain, à travers tout le pays, dans leurs tanks, leurs avions, ou leurs bateaux – au nom de toute l’armée israélienne, je te félicite ainsi que ta famille d’être revenu à nous.


Publicités
%d blogueurs aiment cette page :