Aller au contenu principal

9 octobre 2011

Comment faire oublier l’uniforme vert olive le temps d’une journée ?

par Israel Defense Forces

Des donateurs américains ont organisé une journée de détente spécialement réservée aux soldats seuls. Au programme : plage, spectacles, massages et repos, et même la possibilité de téléphoner gratuitement et de façon illimitée aux familles restées à l’étranger.

Ophir Haglili

Soldats seuls

L’association américaine Friends of the IDF, une organisation de charité qui  finance des programmes sociaux, éducatifs culturels et récréatifs ainsi que des installations pour les soldats de l’armée israélienne, a organisé une journée de détente en l’honneur des soldats seuls combattants qui  se sont engagés volontairement dans l’armée israélienne. C’est la neuvième fois que ce type d’évènement est organisé, et comme chaque année, c’est un succès.

Plus de 700 soldats ont participé à une journée très particulière organisée sur une plage du nord d’Israël mardi dernier (4 octobre). Les soldats seuls ont pu assister à des spectacles musicaux en live. De nombreuses activités leur étaient proposées : sports aquatiques, massages et même plusieurs postes de téléphones pour appeler leurs familles à l’étranger.

« Chaque année pendant la période des fêtes juives, l’organisation américaine FIDF organise trois journées de ce type pour les soldats seuls combattants », a expliqué le Commandant Karen Weiss. « Ils ont l’air vraiment heureux. Ce jour leur est dédié. C’est une façon de leur témoigner notre soutien et de notre reconnaissance pour leur combat et ils le ressentent ».

Trois donateurs américains, Sami Brower, Mike Gross et Avi Oren, ont entièrement subventionné l’évènement. « Les donateurs sont des gens incroyables », a affirmé le Général de Brigade Moshe Alush. « Ils ont dans le passé également servi comme soldats seuls dans l’armée israélienne et ils subventionnent depuis neuf ans ce type de journées. Ils cherchent constamment à améliorer les activités d’année en année. Pendant la journée, ils prennent plaisir à s’assoir avec les soldats, à les écouter raconter leurs difficultés afin de trouver le moyen de mieux les épauler à l’avenir. »

La majorité des soldats sont des adolescents qui ont immigré de l’étranger vers Israël dans le but de s’engager dans l’armée israélienne.

« Chaque année, des centaines de soldats seuls s’engagent dans Tsahal et nous les aidons financièrement, nous veillons par exemple à ce qu’ils aient un logement ». L’énorme budget consacré aux soldats seuls n’est jamais sacrifié ou coupé, même quand l’armée doit réduire ses dépenses. C’est le moins que l’on puisse faire pour ces jeunes qui laissent leur famille et leurs amis derrière eux pour contribuer à la sécurité d’Israël »

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :