Aller au contenu principal

5 octobre 2011

3

Guerre du Kippour 1973 – Deuxième série de photos d’archive

par Israel Defense Forces

La Guerre du Kippour a été l’un des plus grands défis lancé à l’État d’Israël au cours de son histoire. Il s’agissait également d’un test ultime pour l’armée israélienne. Cette semaine, nous mettons en ligne des photographies d’archive afin de revenir sur les évènement du Kippour 1973.

La Guerre du Kippour a débuté le 6 octobre 1973 par une attaque surprise des armées syriennes et égyptiennes contre Israël. Yom Kippour est le jour le plus saint et le plus solennel du calendrier juif. Cette guerre a duré jusqu’au 24 octobre 1973, jour où le cessez-le-feu est entré en vigueur.

Elle a éclaté dans une surprise presque totale du côté de la population israélienne qui pensait jouir alors d’une situation relativement calme sur le plan sécuritaire depuis la Guerre des Six Jours de 1967.

Bien que l’armée israélienne se soit finalement imposée,  tous les pays impliqués dans cette guerre ont payé un lourd tribut en termes de pertes humaines et de dégâts matériels. Plus de 2200 soldats israéliens ont été tués et l’armée de l’air israélienne a perdu plus d’une centaine d’avions et d’hélicopères.

Pour accéder à la première série de photos d’archive, cliquez ici.

La guerre du Kippour a éclaté le jour de Yom Kippour, le jour le plus saint et le plus solennel du calendrier juif. Le 6 octobre 1973, l'Égypte et la Syrie lancèrent une attaque coordonnée et surprise sur Israël.

Photo prise sur la scène d'une grande bataille où les troupes israéliennes ont repoussé les soldats syriens dans le Golan. La zone a été ensuite surnommée "la Vallée des pleurs".

L'Égypte a attaqué Israël sur le front sud. Sur cette photo, on peut voir des soldats israéliens qui ont combattu l'armée égyptienne dans le désert du Sinaï.

Sur cette photo, un tank syrien a été bloqué par un poste de l'armée israélienne.

Les forces israéliennes ont réussi à repousser l'armée syrienne du Plateau du Golan et à reprendre le contrôle du Mont Hermon. Sur cette photo, un avion de chasse de type Nesher, nom israélien du Mirage 5, bombarde les forces syriennes.

Les forces israéliennes ont réussi à réaliser un remarquable redressement militaire en utilisant des tactiques novatrices et une technologie avancée. L'armée israélienne a stoppé l'avancée des armées arabes et a encerclé la 2ème armée égyptienne dans le Sinaï. Sur la photo, des chars israéliens traversent le canal de Suez. Ils atteindront quelques jours plus tard le célèbre "kilomètre 101" (à une distance de 101 km du Caire).

Le 24 octobre 1973, Israël et l'Égypte ont signé un accord de cessez-le-feu. Une force d'urgence de l'ONU a été déployée dans la région démilitarisée. Cette mesure a été mise en oeuvre dans le cadre de l'accord de "séparation des forces", qui a été signé le 18 janvier 1974. La photo présente une rencontre entre le Chef d'État-major Haim Bar-Lev et un Général égyptien organisée par les Nations Unies.

L'armée israélienne a perdu 2297 soldats pendant la Guerre du Kippour. 7200 soldats israéliens ont été blessés. Sur cette photo : une équipe médicale chargée d'évacuer les blessés du champ de bataille.

Six ans après la Guerre du Kippour, un accord de paix a été signé entre l'Égypte et Israël. Sur cette photo prise sur la pelouse de la Maison Blanche, le Président Anouar el-Sadate (à gauche), le Président Américain Jimmy Carter (au centre), et le Premier Ministre israélien Menahem Begin se donnent une poignée de main historique après la signature d'un accord de paix en mars 1979.

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :