Aller au contenu principal

5 octobre 2011

1

6 octobre 1973 – Communiqué officiel : Les forces égyptiennes et syriennes ont lancé une attaque dans le Sinaï et sur le plateau du Golan

par Israel Defense Forces

38ème anniversaire de la Guerre du Kippour – Notre équipe a retrouvé le communiqué officiel qui annonçait le 6 octobre 1973 que les armées syriennes et égyptiennes attaquaient Israël le jour de Kippour.

Le 24 octobre 1973, Israël et l'Égypte ont signé un accord de cessez-le-feu. Une force d'urgence de l'ONU a été établie dans la région démilitarisée dans le cadre de séparation des forces qui a été signé le 18 janvier 1974. La photo présente une rencontre entre le Commandant du Commandement de la Région Sud Haim Bar-Lev et un Général égyptien organisée par les nations unies.

Le jour de Kippour, le 6 octobre 1973, l’Unité du Porte-parole de l’armée israélienne diffusait l’annonce suivante :

« Vers 14h00, les forces égyptiennes et syriennes ont lancé une attaque dans le Sinaï et sur le plateau du Golan. Nos forces opèrent en ce moment contre l’ennemi. »

38 ans se sont écoulés depuis que la Guerre du Kippour a éclaté : les armées syrienne et égyptienne ont attaqué Israël par surprise et de manière coordonnée le jour de Yom Kippour (le Jour du Grand Pardon).

A 13h55, une alarme retentit dans toute la région de Tel Aviv : une large cible était apparue sur les écrans de contrôle des radars mobiles, qui se dirigeait tout droit vers le Sinaï. Un avion de chasse israélien se dirigeait également sur cette cible non-identifiée.

Il s’agissait du Commandant Karmi, qui commandait des forces de l’armée de l’air israélienne. Il avait identifié un missile antinavire KSR-2 tiré par un bombardier égyptien de type Tupolev à dix kilomètres de là, qu’il avait réussi à intercepter et à envoyer dans la mer.

« Nous avions été appelés pour intercepter une cible qui volait en direction d’Israël », a déclaré le Commandant Karmi. « Nous avons regardé au-dessus de nous, nous avons découvert qu’une tâche lumineuse brillait dans le ciel près de Tel Aviv, et nous avons décollé immédiatement. »

Les forces égyptiennes ont traversé le Canal de Suez et les forces syriennes ont pénétré sur le Plateau du Golan.  Après trois semaines de combats acharnés, l’armée israélienne finit par contre-carrer les plans des forces syriennes et égyptiennes. Elle finit par atteindre la rive occidentale du Canal de Suez et se rapprocha Damas, la capitale syrienne.

La guerre a duré jusqu’au 24 octobre 1973, lorsqu’un cessez-le-feu est entré en vigueur. Les négociations qui ont suivi ont débouché sur la signature d’un accord de paix entre l’Égypte et l’État d’Israël, qui a accepté de se retirer de nombreux territoires conquis au cours de la Guerre du Kippour en 1979, puis du Sinaï en 1982.

« Nous espérons que le dénouement de cette guerre nous permettra d’aboutir à un accord de paix, mais tout en gardant au plus profond de nous cet espoir, nous nous tiendrons prêts à faire face à toute éventualité en réagissant avec force et détermination », a écrit le Général Benny Peled dans une lettre qu’il a envoyé peu de temps avant la fin de la guerre.

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :