Aller au contenu principal

21 septembre 2011

4

Drôles de drones

par Israel Defense Forces

C’est une grande nouvelle pour Tsahal : d’ici la fin de l’année, le drone Heron TP devrait être opérationnel. Capable de voler jusqu’en Iran, l’engin devrait considérablement augmenter ses capacités de collecte de renseignements (publié sur le site du Jérusalem Post en français).

Yaacov Katz, édition française du Jérusalem Post

Fabriqués par Israël Aerospace Industries, les Heron TP composent désormais un escadron de l’armée de l’Air Israélienne. Doté d’atouts impressionnants, – ailes d’une envergure de 26 mètres (soit la taille d’un Being 737), il peut rester dans les airs pendant 45 heures et transporter une charge de 1000 kg, ce qui le rend apte à conduire une multitude de missions différentes. En complément, les Heron 1 et les drones Hermès 900 permettront de lancer des missiles.

En juillet, la France a fait part de son intention de se procurer le Heron TP. Le contrat, d’une valeur de 500 millions de dollars, pourrait mener à d’autres signatures pour la compagnie Israël Aérospace Industries, notamment avec l’Allemagne, qui cherche à renouveler sa flotte de drones.

Le recours aux drones par l’Armée de l’Air a considérablement augmenté ces dernières années et leur utilisation a été étendue à plusieurs fronts: au Liban, le long de la frontière Égyptienne, dans la bande de Gaza mais aussi le long de la cote israélienne afin de protéger ses installations de gaz naturel.

%d blogueurs aiment cette page :