Aller au contenu principal

17 septembre 2011

« Nous travaillons de plusieurs manières pour défendre l’image de nos soldats sur la scène internationale »

par Israel Defense Forces

Le Colonel Liebman s’est exprimé sur la façon dont Tsahal traite juridiquement les problématiques liées au terrorisme.

Le Colonel Liron Liebman, Commandant du Département Droit International au sein de l’Unité de la Justice Militaire s’est exprimé sur les problématiques juriques auxquelles l’Armée Israélienne est exposée sur la scène internationale : “L’ennemi utilise le Droit des conflits armés et les Droits de l’Homme pour s’attaquer  autrement à Israël.”

«L’ennemi essaie de tirer profit des conventions internationales et des Droits des conflits armés contre l’État Israël, alors que l’Armée Israélienne s’efforce de les respecter scrupuleusement. Faire face au terrorisme n’est pas simple au regard de la loi. Il a d’abord fallu faire reconnaître que le terrorisme est un crime afin de pouvoir lutter  contre lui par le biais de moyens légaux», a déclaré hier (18 septembre) le Colonel Liron Liebman lors d’une conférence donnée aux étudiants en droit de l’université Bar-Ilan.

Le Colonel Liebman s’est exprimé sur la façon dont Tsahal traite juridiquement les problématiques liées au terrorisme. Il a expliqué qu’il était important de définir des limites sur le plan juridique en réaction aux activités terroristes. «Une fois le terrorisme reconnu comme  crime du point de vue de la loi, nous pouvons arrêter les terroristes et les traduire en justice».

«Il existe différentes façons de lutter contre le terrorisme. L’une des solutions peut être de juger les membres d’une cellule terroriste au tribunal ou bien de mener une opération de grande ampleur comme la Deuxième Guerre du Liban de 2006 ou l’Opération Plomb Durci en 2008. Il faut combattre le terrorisme en choisissant la solution judiciaire qui convient.», a continué le Colonel Liron Liebman.

Il a également abordé la question des médias : « le monde des médias se sert d’images pour influencer le public sur le plan émotionnel. D’un point de vue militaire, le Hamas et le Hezbollah ne peuvent pas vaincre l’Armée Israélienne mais ces organisations terroristes peuvent avoir un impact négatif sur son image  en utilisant des armes stratégiques. » Il a ajouté que : « Nous agissions de manière concrète, calmement, afin de protéger l’activité de nos soldats et de les protéger sur la scène internationale. »

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :