Aller au contenu principal

13 septembre 2011

Ces derniers mois, treize cellules terroristes du Hamas ont été démantelées en Judée-Samarie

par Israel Defense Forces

Selon un rapport publié par le Centre d’Information sur les Renseignements et sur le Terrorisme, de nombreuses infrastructures terroristes liées au Hamas ont vu le jour en Judée-Samarie. Les cellules terroristes démantelées en étaient à différents stades de préparation d’attentats. 

Arrestation d’un terroriste du Hamas en Judée-Samarie

Au cours des six derniers mois, le Shabak (Service de Sécurité Intérieure) a informé Tsahal et la Police Israélienne de la présence en Judée-Samarie de treize cellules terroristes du Hamas.

Grâce à ces informations, des dizaines de militants du Hamas ont été arrêtés ces derniers mois dans le cadre d’opérations militaires.

Les cellules terroristes avaient planifié des attentats dont les préparatifs ont été interrompus à différents stades.

L’interrogatoire des détenus a révélé qu’ils avaient pour but d’enlever des soldats. Certains d’entre eux avaient prévu des attaques de grande ampleur. L’une de ces cellules terroristes est même arrivée à ses fins. La cellule en question, située à Hébron, a fait exploser une bombe près du Centre de Convention International de Jérusalem en mars 2011. Cette attaque avait provoqué le décès d’une femme et des dizaines de citoyens israéliens avaient été bléssés. D’autres attaques terroristes ont été déjouées avant d’avoir lieu et des militants ont été arrêtés.

D’autres interrogatoires ont permis de mettre en évidence que les commanditaires se trouvent à l’étranger et qu’ils recrutent directement des terroristes en Judée-Samarie au sein des prisons israéliennes. Ce système de recrutement semble être le coeur d’un fonctionnement bien huilé qui comprend également des transferts d’armes et d’argent aux terroristes.

Les cellules terroristes de Judée-Samarie sont dirigées à distance par la direction du Hamas en Syrie et dans la bande de Gaza. Elles bénéficient également de leurs soutiens logistique et financier.

Les responsables du Hamas à Gaza contribuent largement à la planification et au financement de ces cellules et essaient de transférer des armes depuis le désert du Sinaï vers la Judée-Samarie.

Ces enquêtes ont révélé que des cadres terroristes du Hamas emprisonnés en Israël depuis déjà un certain temps sont chargés de recruter des jeunes en fin de peine, de les former, de leur apprendre comment s’organise une cellule terroriste et de les aider à planifier d’éventuels attentats. Ces terroristes expérimentés occupent donc une place centrale dans le processus de création de ces cellules.

Selon le rapport du Centre d’Information sur les Renseignements et sur le Terrorisme, ces tentatives montrent la volonté infaillible du Hamas de se réimplanter en Judée-Samarie afin de pouvoir mener de nouvelles attaques terroristes en s’appuyant fortement sur les prisonniers palestiniens détenus en Israël. Ces prisonniers sont pour la plupart des anciens militants du Hamas.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :