Aller au contenu principal

1 septembre 2011

L’expérience Sar’el : souvenirs de volontaires (partie 2/2)

par Israel Defense Forces

Suite et fin du premier article sur Sar’el. Ce programme réunie des volontaires du monde entier qui souhaitent découvrir l’Armée Israélienne de l’intérieur. Voici  quelques témoignages de volontaires.

Cliquez ici pour accéder à la partie 1.

Volontaires de Sar'el

A la fin de cette soirée de clôture, l’un des volontaires vient nous raconter l’histoire de sa mère, surnommée Mémé Hélène.  Hélène Nadjar fut l’une des toutes premières volontaires de  Sar’el. Elle participait au programme plusieurs fois par an, et a convaincu plus d’un indécis de tenter l’aventure. Elle ne s’est arrêtée que lorsqu’elle ne pouvait plus le faire pour des raisons de santé. Lorsqu’elle est décédée en 2002, des soldats de l’unité Sar ‘El l’ont enterrée, et l’insigne de l’unité figure sur sa tombe. Son fils nous avoue : « Lorsque j’ai participé pour la première fois à un volontariat, c’était uniquement pour comprendre ce qui lui plaisait tant ici, pour m’assurer qu’elle avait pu s’y plaire ». Depuis, il revient régulièrement. Les volontaires ont l’air doublement comblés : à la fois par la fierté d’apporter une aide concrète à cette armée « de petits jeunes », et à la fois par l’ambiance dans laquelle ils vivent cette expérience unique.

Il est vrai qu’ils se ressemblent et se comprennent, la frontière disparaît vite entre volontaires et combattants, malgré l’âge, la langue…. Les grands-mères, en uniforme de l’armée, vont régulièrement se plaindre au cuisinier de la qualité de la nourriture à la cantine: « Ce n’est pas pour nous que l’on fait la remarque, mais ces soldats, ils sont comme nos enfants, et nous faisons attention à eux comme s’ils étaient tous les nôtres ».

 A chaque pause, les soldats et les volontaires, tous âges confondus se retrouvent et discutent ensemble, en hébreu ou avec les mains. Mais ils parviennent toujours à se comprendre, tous dans le même bateau pour quelques jours.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :