Aller au contenu principal

26 août 2011

2

Le sergent Moshe Naftali a été tué par un «tir ami»

par Israel Defense Forces

Selon les premières conclusions d’une enquête menée par Tsahal après la triple attaque terroriste qui a eu lieu jeudi 18 août près d’Eilat, le Sergent Naftali a été tué par un tir ami. L’enquête est toujours en cours pour éclaircir les circonstances de l’accident et pour tirer les leçons nécessaires afin d’empêcher qu’un accident de la sorte se reproduise à l’avenir.

Le Sergent Moshe Naftali

Ce combattant de la Brigade Golani a été tué par un «tir ami» lors d’une opération menée par Tsahal après l’attaque terroriste qui a eu lieu jeudi 18 août près d’Eilat. Le Commandant de la Brigade, le Colonel Ofek Bukris, a fait part aujourd’hui (vendredi 26 août) à la famille du Sergent Naftali des premiers résultats de l’enquête, révélant que le soldat a été tué par un tir ami et non par un tir ennemi comme cela avait été annoncé auparavant.

L’enquête est toujours en cours pour éclaircir les circonstances exactes de l’accident et pour tirer les leçons nécessaires afin d’empêcher qu’un accident de la sorte se reproduise à l’avenir.

Le Sergent Naftali a été enterré dans la section militaire du cimetière du Mont Herzl la semaine dernière en présence de centaines d’amis.

Il venait d’une famille de sept enfants. Il avait récemment terminé sa formation de commandant dans l’Armée Israélienne, et a servi dans l’un des bataillons d’élite de la Brigade Golani. Avant de s’engager dans l’armée, le Sergent Naftali avait étudié un an dans une école religieuse située à Ramat-HaGolan. Sa mère, Shula, a raconté : « Même si je le voyais peu, je savais, en tant que mère, qu’il combattait courageusement. Je n’ai aucun doute à ce sujet. Mon fils bien-aimé a tout fait avec dévouement et persévérance, et nous sommes fiers de lui. C’était un soldat exemplaire. Il a donné son maximum pour l’État d’Israël, il croyait en lui et  a toujours agi en étant guidé par la foi ».

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :