Aller au contenu principal

25 août 2011

1

Vidéo : Les marchandises continuent d’être transférées vers la bande de Gaza en dépit des tirs de roquettes et des récentes attaques terroristes

par Israel Defense Forces

Le passage de civils, de biens et de représentants internationaux se poursuit par le bais des points de passage terrestres entre Israël et la bande de Gaza.

En dépit des roquettes et des obus de mortier qui ont été tirés sur Israël depuis jeudi dernier (18 août) par des terroristes de la bande de Gaza, les points de passage de Kerem Shalom et d’Erez qui se trouvent à la frontière entre Israël et la bande de Gaza continuent de fonctionner.

Le point de passage d’Erez permet aux civils palestiniens de la bande de Gaza qui ont besoin de recevoir un traitement médical spécial d’entrer en Israël . Dimanche dernier (21 août), plus de 60 patients accompagnés de leurs proches sont entrés en Israël par cette porte .

Environ 30 représentants d’organisations internationales sont entrés dans la bande de Gaza depuis Israël avec des marchandises. De plus, des journalistes et des représentants de la communauté internationale ont reçu l’autorisation d’entrer dans la bande de Gaza.

Environ 150 camions transportant des marchandises diverses (produits alimentaires, carburant, etc.) ont été transférés par le biais du point de passage terrestre de Kerem Shalom depuis Israël vers la bande de Gaza.

Le week end dernier et en début de semaine, les terroristes ont continué de tirer des roquettes sur Israël. Certaines roquettes ont frappé ces points de passage et ont causé des dégâts sérieux notamment sur le point de passage d’Erez.

Nous rappelons que le transfert de marchandises et le passage de civils entre Israël et la bande de Gaza est rendu possible grâce au travail de l‘Unité de Coordination des Activités Gouvernementales dans les Territoires (CAGT) et de L’Administration de Coordination et de Liaison. La CAGT est une unité de l’Armée Israélienne.

Chaque mois, la CAGT gère le transfert de marchandises vers la bande de Gaza ainsi que le passage de milliers de personnes qui, pour des raisons diverses (y compris pour des raisons médicales), doivent se rendre en Israël. La CAGT travaille en coopération avec l’Autorité Palestinienne afin de mettre en place des projets qui améliorent la qualité de vie de la population civile dans la bande de Gaza.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :