Aller au contenu principal

23 août 2011

4

« Un million de civils israéliens s’efforcent de vivre à nouveau normalement malgré la menace »

par Israel Defense Forces

Les civils, premières cibles des attaques terroristes et des tirs de roquettes, sortent des abris qu’ils ont occupé plusieurs fois par jour – et par nuit –  depuis jeudi.

Tir de roquette sur une ville du sud du pays

Même si le système de protection anti-missile « Dôme de fer » a réussi à intercepter une partie des roquettes au cours des derniers jours, les habitants du sud du pays ont du se plier à un certains nombres d’instructions données par le Commandement du Front Intérieur pour se protéger.

« Afin de sauver des vies, les mesures prévues par le Commandement du Front Intérieur doivent être intégrées à la vie quotidienne », a affirmé le Colonel Doron Mor Yosef, le Chef  de la partie sud du Commandement du Front Intérieur. « Nous sommes en pleines vacances d’été et de nombreux évènements publiques avaient été programmés pour cette période par les autorités locales. N’ayant pas d’autre choix, nous avons du annuler les grands rassemblements afin d’assurer la sécurité des citoyens ».

Le Colonel Mor Yossef a expliqué qu’au cours des incidents de ces derniers jours, le Commandement du Front Intérieur s’est concentré sur l’assistance aux habitants : recherche d’abris et alertes annonçant l’arrivée imminente d’une roquette. De plus, il a assuré la protection des résidents dans des quartiers où les abris manquent. Les soldats du Commandement du Front Intérieur ont été déployés pour aider la population. Ils ont participé au nettoyage de certains abris qui avaient été fermés pendant plusieurs mois,  et ils ont soutenu les municipalités et les bureaux du gouvernement en répondant aux différents médias qui souhaitaient connaître des détails sur la situation sur le terrain.

Par exemple, grâce au Commandement du Front Intérieur,   le service de de Maternité  de l’hôpital Sokora de Beer Sheva a été deplacé dans un espace à l’abris des roquettes.

« Beaucoup de volontaires ont voulu  donner un coup de main à nos soldats », a affirmé le Colonel Mor Yosef, « Nous avons reçu beaucoup de propositions de citoyens du nord du pays qui souhaitent apporter leur aide aux résidents du sud dans les prochains jours. Cette mobilisation et ce sens de la solidarité nous ont fait chaud au cœur ».

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :