Aller au contenu principal

22 août 2011

1

La frontière entre Israël et l’Égypte : un défi sécuritaire

par Israel Defense Forces

Fort taux d’infiltration clandestine, menace criminelle et activités terroristes émanant de la péninsule du Sinaï : voici la liste non-exhaustive des défis auxquels l’État d’Israël doit faire face à sa fontière avec l’Égypte.

La frontière qui sépare Israël et l’Égypte s’étend sur plus de 200 km.

Au cours des six derniers mois, la situation sécuritaire dans le Sinaï s’est dégradée. La contrebande d’armes a considérablement augmenté et les gazoducs utilisés par l’Égypte pour fournir Israël et la Jordanie en gaz ont été attaqués à plusieurs reprises.

Depuis le mois de janvier 2010, la proposition de construire une nouvelle clôture le long de la frontière avec l’Égypte a été approuvée par le Gouvernement Israélien. L’Égypte a également donné son consentement, et les travaux de constructions ont commencé en coopération avec les Autorités Égyptiennes. A la lumière des troubles régionaux qui ont eu lieu récemment, la construction de cette clôture est plus urgente que jamais.

Le 18 août 2011, huit personnes ont été tuées et  au mois quarante ont été blessées dans la triple attaque terroriste qui a eu lieu à 20 km au nord de la ville d’Eilat.

Tous ces incidents se sont déroulés près de la frontière entre Israël et l’Égypte. Selon les Renseignements Israéliens, les terroristes étaient originaires de la bande de Gaza.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :