Aller au contenu principal

17 août 2011

1

Il y a 45 ans : un pilote irakien désertait l’Armée Irakienne pour rejoindre Tsahal

par Israel Defense Forces

Retour sur l’un des plus grands succès du Mossad – En 1966, le Capitaine Munir Redfa, pilote dans l’Aviation Irakienne, a quitté son pays d’origine et s’est enfui en Israël à bord de l’avion de chasse MiG-21.

Le Colonel Shapira à côté de l'avion MiG-21

Il y a exactement 45 ans, le Capitaine Munir Redfa, un pilote irakien, a  déserté l’Armée de l’Air Irakienne, et a rejoint Israël au cours de l’Opération Diamant en 1966. Cette opération qui se déroula avec succès fut orchestrée par le Mossad (les services secrets israéliens).

Le pilote irakien Munir Redfa est arrivé en Israël à bord de l’avion de chasse MiG-21 avec sa famille. Cette décision de déserter l’Armée Irakienne a fait suite à quatre années de coopération secrète avec les agents du Mossad.

« Notre objectif était d’obtenir des renseignements sur notre ennemi, de comprendre quelles menaces pesaient sur nous et d’acquérir un avion de chasse », a expliqué le Colonel Daniel Shapira, Commandant dans l’Armée de l’Air à l’époque. Immédiatement après la réception de l’avion, le Colonel Shapira avait été appelé pour effectuer des contrôles sur celui-ci.  Le but était  d’étudier l’avion rapidement afin d’être en mesure de l’utiliser pendant les entraînements. Le Colonel Shapira a donc passé des moments privilégiés avec Munir Redfa.

« A mesure que j’apprenais à connaître le Capitaine Redfa, nous sommes devenus de vrais amis », a affirmé le Colonel Shapira. « C’était quelqu’un d’exceptionnel : perséverant, intelligent et déterminé. Il n’a jamais regretté, même une seule seconde, sa décision de s’installer en Israël ».

Juste après avoir quitté l’Irak, Munir Redfa s’est fait attaquer par des avions iraniens, mais ils ont échoué. « Ce qui l’a poussé à partir était qu’il craignait pour la vie de sa famille et la sienne s’ils étaient restés en Irak », poursuit le Colonel Shapira.

L’histoire de Munir Redfa n’est pas isolée. Deux autres pilotes ont quitté leur pays pour se rendre en Israël. Il s’agit du Capitaine Mahmoud Abbas Halimi de l’Armée de l’Air Egyptienne en janvier 1964, suivi par le Capitaine Radfa deux ans plus tard. En 1989, le Colonel Bassam, un pilote syrien, a aussi immigré en Israël. Il a changé d’identité et a obtenu de nouveaux papiers.

Munir Redfa est mort en 1998 d’une crise cardiaque.

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :