Aller au contenu principal

16 août 2011

3

Dans l’armée Israélienne aussi des soldats observent le jeûne du Ramadan

par Israel Defense Forces

Tsahal compte dans ses rangs des soldats bédouins qui ont volontairement choisi d’effectuer leur service militaire. A l’occasion du Ramadan, leurs commandants ont modifié certains détails de la vie quotidienne d’un soldat traditionnel afin de respecter leurs coutumes.

Rotem Eliav

Bataillon Bédouin de Reconnaissance du Désert

Nous rencontrons le Colonel Yossi Hadad, Commandant du Bataillon de Reconnaissance du Désert Bédouin afin de discuter de la situation des soldats issus de la communauté bédouine pendant le mois du Ramadan.

Le Commandement de la Région Sud ainsi que le Chef d’État-major respecte les soldats qui observent le jeûne du Ramadan et mettent en œuvre des mesures spéciales pour faciliter la vie de ces soldats.

Ce bataillon est composé de Bédouins venus à la fois du nord et du sud du pays qui ont volontairement choisi de s’engager dans l’Armée Israélienne. Ils mènent généralement  une vie rythmée par les traditions musulmanes même si certains d’entre eux n’observent pas le jeûne du Ramadan.

« L’heure d’une cérémonie qui a eu lieu cette semaine au sein du Bataillon Bédouin de Reconnaissance du Désert a été décalée à 8h30 pour permettre aux soldats et à leurs proches de manger leur petit déjeuner à l’heure autorisée avant de se rendre à la cérémonie », a raconté le Colonel Haddad.

Nos commandants assurent qu’une attention très particulière est portée aux soldats qui respectent le Ramadan pendant ces trente jours. Par exemple, le Colonel Hadad explique que des repas cuisinés sont prêts tous les jours vers 19h30 : « Le soir, ils ont la possibilité de se préparer un repas et de manger toute la nuit avant le lever du soleil ».

Le Colonel Hadad a également insisté sur le fait que les commandants des soldats bédouins veillent à ne pas leur confier des tâches trop éprouvantes pendant les heures les plus difficiles de la fin de journée. Les commandants prennent aussi en  considération  le fait que ces soldats ont besoin de plus de repos.

« Les soldats israéliens de religion juive respectent leurs camarades bédouins et s’interdisent de manger ou de boire à côté d’eux », a expliqué le colonel Hadad, « Ils comprennent que les soldats qui jeûnent ont une sensibilité particulière et ils apprécient énormément leur détermination à continuer à opérer pendant cette période ».

Les Bédouins israéliens ont une longue tradition d’engagement volontaire dans l’Armée Israélienne et servent majoritairement comme éclaireurs, notamment dans le Bataillon Bédouin de Reconnaissance du Désert.  Leur mission constitue une partie essentielle du travail des forces de Tsahal.

Les soldats de ce bataillon ont pour rôle d’empêcher toutes les infiltrations illégales en territoire israélien qu’il s’agisse de terroristes, d’immigrants illégaux, ou de trafiquants.  Les compétences requises pour ce type de missions ont été acquises par les Bédouins e t transmises de génération en génération au sein de leur communauté car elles sont également essentielles dans leur vie quotidienne.

L’Armée Israélienne prend en compte leurs besoins uniques en cette période de Ramadan comme elle a l’habitude de le faire tout au long de l’année en proposant des formations universitaires, des soins médicaux, etc.

Le Sergent El Walidi, soldat d’origine bédouine dans ce bataillon, nous raconte que les soldats  de sa communauté sont respectés dans tous les endroits de l’armée indépendamment de leurs origines. Il a également expliqué : « l’Armée Israélienne est comme une grande famille. Chaque fois qu’un soldat revêt son uniforme, il devient le frère de tous ses camarades. Notre objectif devient clair  :  protéger l’État d’Israël. Servir dans ce bataillon est la meilleure chose que je puisse faire pour Israël. Ce pays est notre maison, et personne ne le protègera à notre place. »

Entre 2000 et 2008, Le nombre de soldats bédouins  qui effectuent leur service militaire a augmenté de 71%. 66% des soldats bédouins qui servent dans Tsahal choisissent d’être combattants.

Advertisements
%d blogueurs aiment cette page :