Aller au contenu principal

8 août 2011

2

Les institutions israéliennes viennent en aide à une femme palestinienne

par Israel Defense Forces

L’Administration Civile a subventionné et organisé le traitement d’une mère de famille palestinienne.

Administration Civile opère en Judée-Samarie

Le bureau du coordinateur de la santé de l’Administration Civile en Judée-Samarie a répondu à la demande d’une habitante de Qalqilya, une ville palestinienne située en Judée-Samarie.  La femme, âgée de 29 ans, a demandé à être soignée en Israël afin d’accéder à des traitements que les autorités palestiniennes ne sont pas en mesure de délivrer.

La femme en question est mère de cinq enfants et elle souffre d’une infection intestinale causée par une complication liée à un traitement antérieur. Le coordinateur de la santé du bureau de l’Administration Civile, Mme Daliah Bassa, s’est arrangée pour que la femme soit soignée dans un hôpital israélien.

Bassa a déclaré : « Puisque les autorités palestiniennes ne disposent pas des moyens appropriés au traitement dont la jeune mère a besoin, l’Administration Civile en Judée-Samarie a pris la décision d’arranger son entrée en Israël afin qu’elle puisse bénéficier des traitements médicaux nécessaires.

Le diagnostique de la jeune femme a exigé l’utilisation d’un traitement supplémentaire à l’aide de l’appareil TPN (nutrition parentérale totale), dont le financement a été assuré par l’Administration Civile.

L’Administration Civile et l’hôpital Hadassah de Jérusalem se sont arrangés pour que l’appareil soit livré directement au domicile de la jeune femme à Qalqilya, qui a été aménagé et équipé afin qu’elle soit bien soignée.

« Nous sommes très satisfaits d’avoir rempli notre mission en sauvant la vie de cette jeune femme », a conclu Mme Bassa.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :