Aller au contenu principal

3 août 2011

1

Gros plan et vidéo : le Corps d’Artillerie a dévoilé son missile secret Tammouz

par Israel Defense Forces

Tsahal, toujours parmi les leaders en matière de technologie militaire, dévoile les secrets de son missile « Tammouz » : « Il s’agit du système le plus précis au monde. Il est très efficace contre les terroristes qui tirent des roquettes. C’est un avantage essentiel sur le champ de bataille ».

Vodpod videos no longer available.

Mardi 1er août, le Corps d’Artillerie a organisé une journée de présentation de ses activités et des dernières nouveautés développées par le corps. Une partie du brouillard qui enveloppe les activités du corps, auquel est notamment subordonnée l’unité d’élite ‘Meitar’, l’une des plus prestigieuses de Tsahal, a été dissipé.

Parmi les surprises de la journée, le corps a dévoilé son missile « Tammouz », développé par l’entreprise Rafael, et opérationnel depuis les années 1980 mais qui avait été gardé secret jusqu’à ce jour. Il a été utilisé pour la première fois pendant la Deuxième Guerre du Liban. Le missile peut être contrôlé à distance jusqu’au moment de l’impact, et fait preuve d’une grande précision dans la grande majorité des cas.

Vidéo : Le missile « Tammouz’ parvient à atteindre une cible en mouvement

Vidéo : Le missile « Tammouz » frappe la maison d’un terroriste pendant la Deuxième Guerre du Liban

Il a une portée de 20 kilomètres et voyage à une vitesse de 220 mètres par seconde, en silence, permettant de prendre l’ennemi par surprise. Le missile peut également être utilisé contre des cellules et des sites d’activité terroristes. La capacité du « Tammouz » vient de son principal avantage : il peut atteindre aussi bien des cibles statiques que des cibles en mouvement. Ce système est équipé d’une caméra spéciale qui permet au missile de suivre  sa cible jusqu’à ce qu’il l’atteigne. Le coût d’un missile est d’environ 500 000 shekels (l’équivalent de 100 000 euros).

Pendant la Deuxième Guerre du Liban, les soldats ont tiré des centaines de missiles « Tammouz ». La plupart des missiles de ce type qui ont été lancés ont atteint leur cible, très peu ont échoué. A partir du moment où le missile est tiré, il reste entre 30 et 40 secondes dans l’air : « Il s’agit du système le précis au monde. Il peut même atteindre avec précision la fenêtre d’une maison. Il est très efficace contre les terroristes qui tirent des roquettes. C’est un avantage essentiel sur le champ de bataille », a déclaré le Commandant de la Division Eged, le Colonel Sharon.

Il est également utilisé pendant des missions de sécurité dans la bande de Gaza car il est adapté aux combats en zone urbaine.La bande de Gaza est devenue un lieu de coordination entre l’Armée de l’Air et les soldats responsables du système « Tammouz » lorsqu’il s’agit de réaliser des frappes ciblées pour faire cesser les tirs de roquettes.

Publicités
Un commentaire

Rétroliens & Pings

  1. La Semaine de Tsahal en Images (du 1/08 au 8/08 ) | Armée de Défense d'Israël

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :