Aller au contenu principal

18 juillet 2011

8

Tsahal intègre de plus en plus de soldats issus des minorités

par Israel Defense Forces

Au cours des dernières années, une augmentation significative du nombre de recrues de l’Armée Israélienne issues des minorités a été enregistrée, selon des données publiées par le Corps Éducatif de Tsahal.

Tamara Ben Natan

Bataillon Bédouin de Reconnaissance du Désert

Ainsi, 20,2% des soldats de Tsahal sont issus de l’immigration. Une majorité de cette catégorie de soldats est arrivée en Israël avant l’âge de 16 ans.

Le taux d’enrôlement parmi les hommes d’origine éthiopienne est de 88,3% tandis que ce même taux est de 83% parmi les hommes originaires de la région du Caucase. Ces deux pourcentages sont plus élevés que le taux d’enrôlement global qui s’élève à 72,6%.

Les données révèlent aussi qu’il y a eu une augmentation significative du nombre de soldats de la communauté ultra-orthodoxe servant dans Tsahal ces dernières années. Aujourd’hui, on en recense 700 dans les rangs de l’Armée Israélienne.

Quant à la communauté druze, son taux d’enrôlement culmine à 83%. De plus, 60% des recrues druzes servent dans des unités combattantes.

Les données montrent enfin une augmentation du nombre de soldats bédouins servant dans les rangs de Tsahal (on en recense actuellement 492, contre 345 en 2005).

Pour rappel, il existe de nombreuses unités et programmes dédiés à l’intégration des minorités dans Tsahal. Ainsi, le Bataillon Herev accueille en son sein une majorité de soldats arabes israéliens issus de la communauté druze ; le Bataillon Bédouin de Reconnaissance du Désert accueille des soldats arabes israéliens issus de la communauté bédouine ; le Bataillon « Netsah Yehouda » de la Brigade Kfir propose aux soldats ultra-orthodoxes des conditions de service particulière en accord avec leur pratique religieuse.

Malgré les difficultés de langage que rencontrent certains soldats issus des minorités, nombre d’entre eux ont indiqué que leur intégration dans l’armée a été une expérience positive qui leur a donné une exposition significative à l’héritage, la langue, l’histoire et la culture du pays et de Tsahal.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :