Aller au contenu principal

10 juillet 2011

4

Découvrez : comment Tsahal protège l’espace aérien israélien ?

par Israel Defense Forces

La mission de la Division Anti-Aérienne est de protéger l’espace aérien de l’État d’Israël contre toute infiltration d’aéronef hostile et toute menace de missile visant le territoire israélien, en coordination avec les avions de l’Armée de l’Air Israélienne. La Division Anti-Aérienne exploite actuellement des systèmes d’armes anti-aériennes très perfectionnés.

Stinger

Le Stinger , officiellement connu sous le nom de FIM-92A, est un lance-missile sol-air (ou anti-aérien) portable et de courte portée (moins de 5 km) qui permet d’abattre des planeurs, avions et hélicoptères de combat volant à basse altitude grâce à un système de guidage infrarouge. Il est du type « Fire and forget » (litt. « Tire et oublie »), c’est-à-dire qu’une fois le missile lancé, aucune opération au sol n’est nécessaire pour le guider. Il est fabriqué par l’entreprise américaine Raytheon Electronic Systems.

Hawk

Le Hawk, officiellement connu sous le nom de MIM-23, est un système de missile anti-aérien de moyenne portée (jusqu’à 40 km) fabriqué par l’entreprise américaine Raytheon. Le premier tir sur cible réel d’un Hawk a été effectué par Tsahal en 1967. Pendant la Guerre d’Usure, les missiles anti-aériens Hawk israéliens ont détruit 12 avions ennemis. Au cours de la Guerre du Kippour, les missiles Hawk israéliens ont tiré à 75 reprises et ont abattu une vingtaine d’avions ennemis.

Patriot

Le Patriot, officiellement connu sous le nom de MIM-104, est un système de missile sol-air de longue portée conçu par l’entreprise américaine Raytheon pour intercepter et abattre des aéronefs et missiles à une distance maximale de 160 km. Au cours des dernières années, le système Patriot a été amélioré, et il apporte à présent une réponse bien meilleure à la menace des missiles.

Systèmes d’interception de missiles

Tsahal a développé un programme de défense multicouches pour répondre à toute la panoplie des menaces de missiles dirigés contre le territoire israélien. On dénombre 3 systèmes d’interception de missiles, pour les missiles de courte, moyenne et longue portée.

Flèche

Il s’agit d’un système d’interception de missiles balistiques de longue portée. Il a été développé conjointement par les États-Unis et l’entreprise de construction aéronautique israélienne Israel Aerospace Industries. Il est composé d’un système de détection (avec notamment le radar Green Pine) et d’un système d’interception. Le système ‘Flèche’ est capable de détecter et d’intercepter plusieurs menaces simultanément. Deux versions du ‘Flèche’ sont déjà opérationnelles et le ‘Flèche 3’ est en phase de tests avancés.

Fronde de David

Il est également surnommé « Baguette Magique », ce système est chargé d’intercepter les roquettes de moyenne à longue portée et les missiles de croisière volant à une vitesse peu élevée, comme ceux que possède le Hezbollah. Il a été développé conjointement par l’entreprise israélienne Rafael et l’entreprise américaine Raytheon.

Dôme de Fer

Il s’agit du dernier système d’interception de missiles développé par Tsahal, destiné à contrer la menace des obus et roquettes de courte portée, comme les roquettes Qassam tirées depuis la bande de Gaza. Le système, développé par  l’entreprise israélienne Rafael Advanced Defense Systems, est opérationnel depuis novembre 2010, et a été déployé dans le sud du pays fin mars 2011 pour contrer la recrudescence des tirs de roquettes en provenance de la bande de Gaza.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :