Aller au contenu principal

3 juillet 2011

6

Gros plan sur l’unité de Tsahal dédiée à l’amélioration des conditions de vie dans les territoires

par Israel Defense Forces

L’Unité de Coordination des Activités Gouvernementales dans les Territoires oeuvre à l’amélioration des conditions de vie des Palestiniens dans la bande de Gaza et de Judée-Samarie en favorisant les questions humanitaires, les projets d’infrastructure, et les projets économiques. Gros plan sur cette unité méconnue du grand public.

L’unité de Coordination des Activités Gouvernementales dans les Territoires (CAGT), appelée CoGAT en anglais et Matpash en hébreu, participe à l’élaboration de la politique du gouvernement israélien vis-à-vis de la population palestinienne vivant en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza et aide à sa mise en application, en tenant compte d’une réalité en constante évolution.

L'unité est chargée de coordonner le passage de camions d'aide humanitaire vers la bande de Gaza

Histoire

En Judée-Samarie

Lors de son entrée en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza en 1967, suite à la Guerre des Six Jours, Tsahal a relevé le défi d’assurer le commandement dans ces régions. Un commandant militaire fut nommé pour diriger l’ensemble des autorités civiles et militaires dans la zone.

Au début des années 1970, un bureau de coordination des activités du gouvernement fut créé au sein du Ministère de la Défense. Les accords de paix avec l’Égypte en 1979, qui définissaient un nouveau cadre faisant la distinction entre les activités civiles et les activités militaires, menèrent à la création de l’Administration Civile en 1981. Ainsi, les opérations de défense et de sécurité restaient sous la responsabilité de l’administration militaire, qui est sous les ordres du commandant du commandement régional. Les activités civiles quant à elles furent confiées à l’Administration Civile, qui est subordonnée au bureau de coordination des activités du gouvernement en Judée-Samarie et dans la zone de Gaza.

L'Administration Civile organise des rencontres entre israéliens et palestiniens afin de favoriser l'échange et le partage dans certains domaines comme l'agriculture

Dans la bande de Gaza

L’Administration de Coordination et de Liaison fut créée à la suite de l’accord Gaza-Jéricho au mois de mai 1994. Dans le cadre de l’accord, l’administration était responsable de la centralisation des activités du comité civil, destinées à créer la coordination et les contacts nécessaires avec les Palestiniens. L’Administration de Coordination et de Liaison à Gaza coordonne les politiques du gouvernement par le biais de ses représentants qui sont en contact avec le camp palestinien.

Missions

L’unité a pour rôle de coordonner les activités entre les divers bureaux du gouvernement israélien, Tsahal, les organisations internationales, les diplomates et l’Autorité Palestinienne, par le biais de l’élaboration de politiques gouvernementales et d’activités impliquant des civils.

Cette unité favorise les questions humanitaires, les projets d’infrastructure, et les projets économiques. De plus, elle se charge d’enseigner la langue arabe aux générations futures d’officiers de coordination et de liaison.

En Judée-Samarie, l’Administration Civile est l’organisme qui centralise les opérations vis-à-vis des Palestiniens et des implantations juives. Dans la bande de Gaza, c’est l’Administration de Coordination et de Liaison qui centralise la coordination en matière d’économie et de sécurité avec le camp palestinien.

En novembre 2010, l'unité a renové la route menant au Monastère Saint-Georges grec orthodoxe

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :